L'info en bref...

Mali : Des dizaines de personnes déplacées dans des villes du nord en alerte terroriste

Mali : Des dizaines de personnes déplacées dans des villes du nord en alerte terroriste
Mali : Des dizaines de personnes déplacées dans des villes du nord en alerte terroriste © 2022 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

Plusieurs dizaines de personnes des villages Djebock, Anchawadj, Tigherissen, Samet, Ahina et des environs dans la région de Gao dans le nord du Mali, se sont déplacées, mardi, après l’appel du Général de division Elhadj Ag Gamou de l’armée malienne. Ces localités risqueraient d’être assaillies et contrôlées par les terroristes, a déclaré le général de l’armée malienne. Dans un message vocal en langue tamasheq largement diffusé sur les réseaux sociaux, le général Gamou a exhorté les populations de ces localités à se rapprocher des Centres urbains de Gao et Ansongo.

« Ce message est adressé aux populations de Tigherissen, parce que nous sommes dans une situation confuse, Nous voyons qu’il n’y a pas de Force armée ni aucune entité pour garantir la sécurité des populations dans ces zones. Aucune entité sur laquelle on peut compter. C’est après l’analyse de cette situation que j’ai pris cette décision appelant pour les populations de Tigherissen, de Semet, d’Ahina, de Djebock et de toutes les localités environnantes à se déplacer dans les villes pour y vivre en toute sécurité  », a déclaré El Hadj Ag Gamou.

Il a, en outre, souligné que « les ennemis se préparent ardemment pour prendre le contrôle de toutes ces zones. Ils vont d’ailleurs prendre ces localités parce qu’il n’y a plus aucune force d’interposition ou une quelconque force qui peut les intimider ». Les autorités maliennes n’ont pas encore réagi à cette déclaration du Général de division Elhadj Ag Gamou.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève