Dette extérieure

Coronavirus : le Gabon va encore emprunter 5,4 milliards pour acquérir du matériel médical

Coronavirus : le Gabon va encore emprunter 5,4 milliards pour acquérir du matériel médical
Le Premier ministre au cours de ce conseil des ministres tenu hier par visioconférence © 2020 D.R./Info241

Alors que l’on croyait le Gabon suffisamment armé pour lutter contre la pandémie de coronavirus, les autorités gabonaises ont annoncé vendredi nuit leur intention de souscrire un nouvel emprunt. Ainsi, ce sont pas moins de 5,4 milliards qu’Ali Bongo et son gouvernement ont décidé hier en conseil de ministres de contracter auprès de la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD). Un nouvel endettement pour des masques, combinaisons...

Alors que le Gabon célébrait hier les 3 mois de la survenue de la pandémie de coronavirus sur son territoire, les autorités gabonaises ont annoncé la mise en place du « Projet de Préparation et d’Intervention Stratégique pour la COVID-19 au Gabon ». Ce nouveau dispositif sanitaire s’accompagne de l’emprunt de 5 444 443 100 auprès de la BIRD pour muscler sa riposte contre la pandémie de coronavirus.

Le matériel médical manquerait-il au pays ?

Cet énième projet de riposte dans la riposte des autorités gabonais viserait à « prévenir, détecter et riposter à la menace liée à la pandémie de la COVID-19 et à renforcer les systèmes nationaux de préparation en matière de santé publique au Gabon », à en croire le communiqué ayant sanctionné les travaux du conseil des ministres de ce 12 juin. Un énième dispositif pensé pour pallier les énormes lacunes du pays en matière de santé publique. Lacunes mises en lumière par les difficultés enregistrées contre le coronavirus depuis 3 mois.

Dans le détail, cet énième projet repose sur un emprunt qui devrait permettre « l’acquisition des équipements de protection individuelle, des ambulances équipées ainsi que la formation spécifique des personnels de santé sur la COVID-19 », soutient le communiqué. Mais aussi : « l’appui à la prévention et à la sensibilisation » et « la mise en œuvre et le suivi de l’exécution du projet ». En clair, des masques, des combinaisons etc que le pays disait pourtant avoir en quantité suffisante pour son personnel de santé. Quid des 5 millions de masques promis aux populations ?


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article