Après ralliement

Trois législatives partielles prévues au Gabon pour remplacer des députés démissionnaires

Trois législatives partielles prévues au Gabon pour remplacer des députés démissionnaires
Trois législatives partielles prévues au Gabon pour remplacer des députés démissionnaires © 2022 D.R./Info241

Le Centre gabonais des élections (CGE) a fixé dernièrement les dates de 3 législatives partielles qui auront lieu le mois prochain au Gabon. Il s’agit de trois députés de l’opposition qui ont décidé de rallier le parti au pouvoir, perdant ainsi leur mandat électoral. Ces partielles prévues pour le 20 août concerneront ainsi certains électeurs de la Nyanga, de la Ngounié et de l’Ogooué-Ivindo.

Info241 sur Whatsapp

Suite aux démissions des députés Gladys Moulengui (Parti social démocrate, PSD), Franck-Ulrich Bokamba Ndombi (PSD) et de Jean-Pierre Doukaga Kassa (Les Démocrates, LD) tous de l’opposition, leurs électeurs seront rappelés aux urnes ce 20 août dans leurs différents sièges par le CGE.

Sont ainsi concernés le 1er siège du département de l’Ogoulou (Commune de Mimongo, cantons Haut-Ogoulou et Haute Dikobi) dans la Ngounié, du 2e siège de la Zadié (Vie-chère, Vie-dure, Paris-Bouyon et canton Loué) dans l’Ogooué-Ivindo et du 1er arrondissement de Tchibanga dans la Nyanga.

Des militants de l’opposition que le parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir depuis 1968) d’Ali Bongo aura ainsi réussi à ramener dans son escarcelle pour déstabiliser son opposition. Des ralliement au parti au pouvoir qui entrainent de facto la perte de leur mandat. Une perspective qui ne semble pas effrayer les parlementaires démissionnaires.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article