Pandémie

Covid-19 : L’OMS préoccupée par la hausse des infections et des décès à travers le monde

Covid-19 : L’OMS préoccupée par la hausse des infections et des décès à travers le monde
Covid-19 : L’OMS préoccupée par la hausse des infections et des décès à travers le monde © 2022 D.R./Info241

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré, mardi, qu’il était préoccupé par l’augmentation des infections et des décès dus aux coronavirus, qui mettent à rude épreuve les systèmes de santé, tandis que le nombre de cas de variole du singe augmente également, avec 9 200 cas signalés dans 63 pays.

Info241 sur Whatsapp

« Je suis préoccupé par la tendance à l’augmentation du nombre de décès dus à la COVID-19, qui exerce une pression supplémentaire sur des systèmes de santé et des professionnels de la santé déjà surchargés », a déclaré Tedros Ghebreyesus lors d’un webinaire à l’intention des médias, en précisant que la situation relevait du niveau d’alerte le plus élevé de l’OMS.

Et d’ajouter : « Le Comité d’urgence de lutte contre la COVID-19 s’est réuni vendredi dernier et a conclu que le virus reste une urgence de santé publique de portée internationale ». Tedros Ghebreyesus a déclaré que le Comité a fait part de son inquiétude quant au fait que des sous-variantes de l’omicron, telles que BA.4 et BA.5, continuent de provoquer des vagues d’infections, d’hospitalisations et de décès dans le monde entier.

« La vigilance a considérablement diminué- y compris les tests et le séquençage - ce qui rend de plus en plus difficile l’évaluation de l’impact des variantes sur la transmission, les caractéristiques de la maladie et l’efficacité des contre-mesures », a-t-il déclaré. Selon lui, les diagnostics, les traitements et les vaccins ne sont pas déployés efficacement.

Un virus en circulation sans entraves

Le virus circule sans entraves et les pays ne gèrent pas efficacement le fardeau de la maladie au regard de leurs capacités, qu’il s’agisse de l’hospitalisation des cas graves ou du nombre croissant de personnes atteintes de l’état post-COVID-19, souvent appelé « COVID long ». À l’échelle mondiale, le nombre de nouveaux cas observés chaque semaine par l’OMS a augmenté pour la quatrième semaine consécutive, après avoir diminué depuis le dernier pic enregistré en mars.

Au cours de la semaine du 27 juin au 3 juillet, plus de 4,6 millions de cas ont été signalés à l’OMS, soit un chiffre similaire à celui de la semaine précédente, qui avait enregistré 8 100 décès. Au 3 juillet, plus de 546 millions de cas confirmés d’infection et plus de 6,3 millions de décès avaient été signalés dans le monde.

Concernant la variole du singe, Tedros a déclaré : « Le Comité d’urgence pour la variole du singe se réunira à nouveau la semaine prochaine et examinera les évolutions, l’efficacité des contre-mesures, et fera des recommandations sur ce que les pays et les communautés doivent faire pour lutter contre l’épidémie ».

« L’OMS travaille en étroite collaboration avec la société civile et la communauté LGBTIQ+, notamment pour lutter contre la stigmatisation entourant le virus et faire circuler l’information afin que les gens puissent se protéger », a-t-il ajouté.

L’Organisation mondiale de la santé a en outre déclaré qu’elle continuait à travailler avec les pays et les fabricants de vaccins pour coordonner la répartition des vaccins, qui sont actuellement rares, et à collaborer avec les pays et les experts pour stimuler la recherche et le développement.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article