Examens de fin d’année

CEP 2022 : Le Gabon affiche un taux de réussite de près de 81% !

CEP 2022 : Le Gabon affiche un taux de réussite de près de 81% !
CEP 2022 : Le Gabon affiche un taux de réussite de près de 81% ! © 2022 D.R./Info241

Le certificat d’études primaires (CEP) session 2022 aura tenu toutes ses promesses au Gabon. Après la publication des résultats ce vendredi matin par voie électronique, l’on connait les chiffres de ce premier examen scolaire. Sur les 51 051 candidats en lice, seuls 40 223 ont réellement pris part à cet examen. Au final 40 267 élèves ont été déclarés admis soit un taux de réussite de 80,89%.

Info241 sur Whatsapp

Les élèves de 5e année du primaire ont été fixés hier sur leur sort à l’examen du CEP organisé le mois dernier sur l’ensemble du territoire national. Au terme de cette proclamation électronique, le CEP gabonais 2022 affiche un taux d’échec de 20,67%. Lors de cet examen, 824 candidats ont manqué à l’appel et les 3 meilleurs élèves sont de l’Estuaire.

Le visage de Benjamin Bekalé, arrivé 1er de cet examen avec 20/20

Le meilleur d’entre eux, Benjamin Bekalé (10 ans) du école publique lycée Léon Mba, a obtenu une moyenne de 20/20 à cet examen. Suivies de Monique Danielle Ngeuba Mougabou (12 ans) et Victoire Eloïsia Byfane Nzé (10 ans) ont toute deux obtenu une moyenne de 19,89/20. Le plus jeune des candidats en lice avait 7 ans et a obtenu son examen avec une moyenne de 11,44/20. Le plus vieux candidat libre de 51 ans, a obtenu une moyenne de 12,56/20.

A noter que les 3 meilleurs candidats à cet examen ont composé au centre d’examen du CES de Plaine Niger à Libreville. A noter que les résultats seront affrichés dès ce samedi dans les différents centre d’examen et les établissements d’origine des différents candidats.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article