18:35

Austérité

Un animateur de Radio Gabon se suicide après 15 mois de salaires impayés


Société
  • Un animateur de Radio Gabon se suicide après 15 mois de salaires impayés © 2018 D.R./Info241
Publié le 8 septembre 2018 à 18h45min

On dit pourtant que travail égal salaire. Cette maxime bien connue, ne semble pas s’appliquer aux animateurs de Radio Gabon. L’un d’entre eux, Marius Pierre Foungues s’est donné la mort hier matin dans les locaux de la radio publique gabonaise après avoir totalisé 15 mois de salaires impayés. Le mépris des autorités gabonaises aura finalement eu raison de l’animateur à succès, qui s’est vu obligé de se donner la mort devant l’insensibilité des responsables de la radio nationale gabonaise face à sa précarisation entretenue.

Les auditeurs de Radio Gabon n’auront plus le plaisir d’écouter la voix de l’animateur-vedette de l’émission « Succès du temps passé », diffusée chaque dimanche matin sur ses ondes. Son animateur, Marius Pierre Foungues s’est suicidé dans la nuit de jeudi à vendredi à la Maison Georges Rawiri qui abrite les locaux de Radio Gabon.

Une disparition tragique qui a plongé ses collègues et amis dans une profonde stupeur. Une perte qui met en cause la gestion des salariés de l’entreprise publique dont plusieurs collaborateurs extérieurs sont privés de leurs émoluments depuis plus d’un an. C’est le cas de Marius Pierre Foungues qui totalisait pas moins de 15 mois de salaires impayés et autant de mois de difficultés à vivre avec femme et enfants.

Marius Pierre Foungues était journaliste de formation jusqu’à sa retraite. Devant son talent indéniable, Radio Gabon avait dû avoir recours à lui depuis deux ans en qualité de collaborateur extérieur. Un rappel qui aura été fatal pour l’animateur devant les tracas de cette collaboration sans salaire.

Une de ses anciennes collègues raconte : « Nous sommes choqués. Marius vivait des moments difficiles depuis quelques années, même pour se payer une ordonnance aucun responsable n’a fait cas, c’est triste de voir un doyen qui a servi dans la maison finir de la sorte ». Un autre ajoute : « Nous savions qu’il était hospitalisé depuis quelques jours surement qu’il est sorti pour venir se renseigner si l’argent était déjà disponible. Mais malheureusement, beaucoup n’ont pas retrouvé leurs noms sans raisons ».

Voici l’un des premiers suicides de l’ère de l’austérité déclenché depuis des mois à Gabon Télévision par les autorités gabonaises. Ce suicide sur le lieu de travail interpelle encore plus sur le management du personnel des médias publics gabonais dont certains des collaborateurs travaillent sans le respect dû à leur travail dans une maison George Rawiri victime de nombreux détournements de deniers publics restés impunis. Marius Pierre Foungues, une grande perte pour le monde des médias gabonais.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile