10:17
URGENT >>>

Crépin Gwodock et le beau-père d’Ali Bongo humiliés à leur tour à Paris


Paludisme

Le Gabon se vante d’avoir trouvé un vaccin contre le paludisme


Santé
  • Le Gabon se vante d’avoir trouvé un vaccin contre le paludisme © 2015 D.R./Info241
Publié le 12 mai 2015 à 11h02min

Fruit d’un travail de recherche de 26 ans, le Gabon par le biais du Centre de recherche médicales de Lambaréné (CERMEL) s’apprête à mettre à la disposition de l’humanité un vaccin contre le paludisme dénommé « RTS,S/AS01 ». Le paludisme reste toujours en Afrique, l’une des premières causes de mortalité infantile.

Selon le docteur Akim, chercheur au CERMEL, le vaccin est actuellement dans une phase de test dont la fin est prévue avant fin 2015. Ce vaccin a été vanté à l’occasion d’une visite du président gabonais, Ali Bongo Ondimba à Lambaréné dans le centre du Gabon samedi dernier, où il a visité des unités de soins en construction et le CERMEL.

« Je suis globalement satisfait. Quand on voit les ravages du paludisme en Afrique et même dans le monde, c’est une avancée de taille », s’est réjoui le numéro un gabonais, indiquant par la suite que le Gabon et d’autres partenaires du projet à l’instar de l’Allemagne et de la Fondation Bill et Melinda Gates sont sur la bonne voie pour la lutte contre le paludisme.

Selon une étude de « phase III » réalisée par le laboratoire scientifique GSK dans 11 centres de recherches sur 15460 enfants de moins 5 ans au Gabon et à travers six autres pays d’Afrique comme le Burkina-Faso, le Ghana, le Kenya, le Malawi, le Mozambique et la Tanzanie le « Candidat-vaccin RTS,S » réduit de moitié le paludisme chez les jeunes enfants. L’étude a été réalisée sur 18 mois à partir de 2009.

Il mène cette recherche depuis 26 ans. Pour conforter les conditions idoines de travail de la centaine du personnel international composé des chercheurs et médecins, l’Etat gabonais a doté le centre d’un second bâtiment entièrement équipé d’appareils et des plateaux techniques de pointe. Il s’agit par exemple des laboratoires sur l’Immunologie, la biologie moléculaire, la parasitologie, la mycobactériologie et la microbiologie.

Le CERMEL focalise ses recherches sur les maladies infectieuses tropicales (paludisme, schistosomiase, filariose, helminthes intestinales). Outre le paludisme, le CERMEL travaille sur un vaccin contre Ebola. Les travaux débuteront d’ici la fin de l’année. Le centre déploie également des recherches dans la tuberculose et le VIH.

Avec AGP


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile