18:47
URGENT >>>

Un trio d’anciennes gloires pour conduire les Panthères du Gabon à la CAN 2019 !


Crise post-électorale

L’ambassade du Gabon en France se bunkerise contre ses propres ressortissants


International
  • L’ambassade gabonaise située dans le 16e arrondissement de Paris, filtrera désormais ses visiteurs © 2018 D.R./Info241
Publié le 16 juin 2018 à 12h14min

Conséquence de la récente « intrusion » de ses ressortissants dans ses locaux pour « destituer » symboliquement Ali Bongo en remplaçant sa photo officielle, présente dans le hall d’entrée par celle de Jean Ping, l’ambassade du Gabon en France a décidé de se prémunir des actions futures des opposants du régime. Dans une vidéo publiée cette semaine, l’ambassadeur Flavien Enongoué annonce des mesures drastiques pour filtrer les accès de la représentation gabonaise en France. Les usagers sont tenus de prévenir 48h à l’avance de leur visite s’ils veulent accéder à leur propre ambassade.

Lire aussi >>> Des résistants gabonais s’introduisent dans leur ambassade à Paris pour « destituer » Ali Bongo

L’ambassade du Gabon en France, principal foyer de contestation de la réélection controversée d’Ali Bongo, veut désormais anticiper et conjurer les actions futures des « résistants » opposés à Ali Bongo. En effet, marquée au fer par la descente le 1er juin dernier de ces « résistants » contestataires du régime d’Ali Bongo, l’ambassade gabonaise a décidé de mettre tout en œuvre pour « sécuriser » ses locaux et son personnel contre les attaques de la « résistance » de la diaspora.

Les « résistants » savourant la « destitution » d’Ali Bongo dans leur ambassade le 1er juin

Selon le communiqué de l’ambassade, lu par l’ambassadeur lui-même dans une vidéo, l’accès aux différents services en particulier ceux des visas, passeports, Etat civil, académique et bibliothèque de l’Ogooué est dorénavant soumis à une demande préalable de rendez-vous. Celle-ci se doit d’être formulée au moins 48 heures au préalable par voie électronique ou téléphonique. Les usagers ne seront désormais plus acceptés sans cette prise de rendez-vous préalable.

L’ambassadeur du Gabon en France lisant le communiqué des mesures prises pour « sécuriser » le 26 bis avenue Raphael

De plus pour accéder à l’ambassade, la communication de la copie d’une pièce d’identité ou des éléments y relatifs par téléphone (nom, prénom(s), date et lieu de naissance, nature et numéro de la pièce d’identité) sera obligatoire pour la prise de rendez-vous. Les usagers s’y rendant en voiture devront en sus, fournir l’immatriculation de leur véhicule et l’identité du chauffeur.

Pour finir, les personnes accompagnatrices ne seront plus autorisées à accéder à l’enceinte de l’ambassade. Seront exemptée de cette mesure les mineurs, les personnes âgées ou en situation de handicap. De même, pour encore mieux sécuriser les locaux de la représentation diplomatique gabonaise, les usagers seront contraints de laisser à l’accueil, téléphones portables, sacs et autres objets « encombrants ».

Des mesures musclées pour empêcher que les actes de défiance contre le régime de Libreville, posés depuis le déclenchement de la crise post-électorale présidentielle d’août 2016, ne se reproduisent plus. Des mesures sécuritaires qui vont ainsi pénaliser l’ensemble des usagers, contraints dorénavant à se signaler deux jours à l’avance avant de se voir offrir les services de leur propre ambassade.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile