02:37
URGENT >>>

Les employés du secteur pétrolier du Gabon en grève générale de 3 jours depuis ce matin


Crise post-électorale

Des « résistants » gabonais de la diaspora prennent d’assaut un hôtel particulier à Paris


International
  • Les manifestants gabonais avant leur entrée dans le Pozzo di Borgo © 2018 D.R./Info241
Publié le 13 janvier 2018 à 21h35min

La crise post-électorale gabonaise née de la réélection toujours controversée d’Ali Bongo à la présidentielle d’août 2016, continue de battre son plein. Ce soir, à l’issue de leur 73e semaine de protestation contre la réélection d’Ali Bongo, la diaspora gabonaise de France a pris d’assaut un hôtel particulier du 7e arrondissement de Paris, propriété de l’Etat gabonais. Les manifestants réclament la levée de la mesure d’interdiction de sortie du territoire de Jean Ping, prise hier en urgence par la justice gabonaise.

Lire aussi >>> Jean Ping à nouveau interdit de quitter le Gabon par l’administration d’Ali Bongo

La diaspora gabonaise de France est plus que jamais en colère contre le régime de Libreville. Ce samedi, plusieurs centaines d’entre eux se sont introduits dans un hôtel parisien inoccupé du 7e arrondissement de Paris, le Pozzo di Borgo, acheté par l’Etat Gabon en mai 2010 à hauteur de 100 millions d’euros soit plus de 65 milliards de nos francs.

La vidéo de l’assaut des résistants gabonais

Les manifestants qui ont déclaré ne quitter le lieux qu’après la levée de la mesure d’interdiction de sortie du territoire délivrée contre l’opposant Jean Ping et délivrée seulement hier par la juge Marie Christine Lebama. Une mesure d’urgence prise par les autorités gabonaises pour empêcher visiblement la venue de l’opposant gabonais. Jean Ping doit en effet quitter Libreville ce soir pour Paris.

Nous y reviendrons.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile