13:54

Agendas cachés

Quand Ali Bongo boycotte la tournée nationale de son « messager intime » Brice Fargeon


Politique
  • Quand Ali Bongo boycotte la tournée nationale de son « messager intime » Brice Fargeon © 2019 D.R./Info241
Publié le 25 septembre 2019 à 08h10min

Ali Bongo aurait missionné son directeur de cabinet, Brice Fargeon, aux fins de porter sa parole en son absence autour du pays. Sauf que les deux agendas d’Ali Bongo et de son collaborateur « intime » ont visiblement oubliés d’être synchrones. Avec le retour inopiné d’Ali Bongo et sa réapparition à Libreville ce mardi, la tournée dite « républicaine » de son messager a coupé court. Cour-circuit ou boycott ?

Annoncée pour se poursuivre depuis lundi par la province de l’Estuaire, la tournée de Brice Laccruche Fargeon s’est heurtée au retour prématuré au Gabon d’Ali Bongo. Alors que l’on savait les deux hommes travaillant en symbiose sinon en totale « intimité », l’on s’étonne donc que le messager « intime » n’est pas été mis au courant à l’avance du retour de son patron.

Brice Fargeon faisant des selfies à Lastoursville dimanche

Sinon comment comprendre que la tournée de Brice Fargeon n’est pas prise en compte ce retour d’Ali Bongo prévu pour cette semaine et donc des jours à l’avance ? A moins d’y voir, une forme de boycott d’Ali Bongo de cette tournée qui s’est faite dans son dos ou dans des proportions non convenues entre les deux hommes « intimes ». Car à en croire plusieurs proches du directeur de cabinet présidentiel, l’onction d’Ali Bongo planait pourtant sur cette tournée démarrée le 2 septembre dans plusieurs localités de l’intérieur du pays.

Une tournée qui pourrait bien mourir dans l’œuf car selon nos informations, Ali Bongo s’apprêterait lui aussi à faire une tournée à l’intérieur du pays. Cette tournée « présidentielle » devrait commencer éminemment par la ville de Franceville, où les autorités localités affûtent déjà leurs armes pour l’arrivée de ce « fils » de la province. Faut-il y voir là un double langage entre Ali Bongo et son collaborateur « intime » ? Il y aurait-il finalement de l’eau dans le gaz entre ces deux agendas « présidentiels » ?

Affaire à suivre...


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile