Mesure Covid

Coronavirus : le gouvernement gabonais met fin à la gratuité des transports des soignants

Coronavirus : le gouvernement gabonais met fin à la gratuité des transports des soignants
Coronavirus : le gouvernement gabonais met fin à la gratuité des transports des soignants © 2020 D.R./Info241

Alors que le Gabon redoute une seconde vague de la pandémie de coronavirus, le gouvernement continue lui à songer à faire des économies. Cette fois, l’équipe gouvernementale dirigée par Rose Christiane Ossouka Raponda a décidé de supprimer la gratuité des transports pour les personnels soignants pourtant en première ligne de la guerre que le pays livre à l’épidémie mondiale. C’est ce que révèle une note officielle que s’est procurée la rédaction émanant mardi du ministère de la Santé à l’endroit des soignants.

News sur WhatsApp

Lire aussi >>> Covid-19 : Julien Nkoghe Bekale annonce les mesures sociales et économiques du Gabon

Selon cette note d’information signée hier des mains du secrétaire général du ministère de la Santé, Patrice Ontina, la gratuité des transports que les personnels médicaux avaient droit jusque-là vit ses derniers instants en ce mois de novembre. Cette décision de fin de gratuité qui aurait couté au total 6 milliards à l’Etat, a été décidée par la Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda en personne, martèle le responsable ministériel.

Les personnels de santé bientôt de nouveau livrés à eux-mêmes

« Dans le cadre des mesures de veille et de riposte contre la Covid-19, le gouvernement avait mis gratuitement à la disposition du personnel de Santé engagé dans les soins, 28 bus de la société Trans’Urb pour leur transport pendant une période de 6 mois », prévient Patrice Ontina. Les 6 mois étant arrivés à leur terme, c’est donc tout logiquement que la Première ministre gabonaise ait décidé de mettre un terme à cette facilité pour les soignants, en première ligne face aux patients de la Covid-19.

« Conformément aux instructions de madame le Premier ministre », précise la note du ministère de la Santé, « Je vous informe de la suspension de cette mesure à compter du 30 novembre », clame Ontina. Une décision de cette gratuité de transports qui était l’une des rares mesures d’accompagnement prise par les autorités à avoir suivi son cours. Plusieurs mesures de gratuité n’ayant pas survécu au premier mois de leur instauration en avril dernier par Ali Bongo.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article