Urgence

Tragédie de Kango : les premières mesures du gouvernement gabonais

Tragédie de Kango : les premières mesures du gouvernement gabonais
Une vue de l’impact entre les deux véhicules accidentés © 2016 D.R./Info241

Alors que beaucoup s’interrogeaient sur le manque de réactivité des autorités gabonaises suite à l’accident de la circulation survenu samedi aux aurores à Evinayong près de Kango, une réunion express s’est tenue hier autour du Premier ministre. Une batterie de mesures ont ainsi été prises.

Info241 sur Whatsapp

Lire aussi >>> Un accident de la route fait au moins 17 morts près de Kango

Le Premier ministre Daniel Ona Ondo a présidé ce dimanche à Libreville, une importante réunion à laquelle ont pris part les ministres, Ernest Mpouho Epigat (Transport), Christian Magnaga (Budget), Mathias Otounga Ossibadjouo (Défense Nationale), Alain Claude Bilié By Nze (Communication, Porte-Parole du Gouvernement) et Guy Maixent Mamiaka (Ministre Délégué à l’Intérieur).

Une des 5 rescapés de cet accident

Parmi les mesures d’urgence prises figurent l’interdiction de circulation de nuit des véhicules commerciaux de transport des voyageurs et la prise en charge par l’Etat de la totalité des frais d’hospitalisation et d’inhumation des victimes de l’accident de circulation survenu près de Kango, dont le bilan officiel est de 20 morts et 5 blessés.

Afin de combattre le taux de mortalité routière dans le pays, d’autres mesures techniques seront annoncées dans les tout prochains jours. Cependant, devant l’ampleur de cette tragédie, aucun deuil national n’a été décrété devant la gravité de la situation et l’émotion que celle-ci suscite dans le pays.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article