CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Nominations

Parquet de Libreville : Olivier N’zahou remplacé par André-Patrick Roponat

Parquet de Libreville : Olivier N’zahou remplacé par André-Patrick Roponat
Olivier N’zahou (gauche) et le nouveau procureur de la République André-Patrick Roponat © 2019 D.R./Info241

La nouvelle est tombée en début d’après-midi après de folles rumeurs persistantes, le procureur de la République de Libreville, Olivier N’zahou, a été muté à la Cour d’appel de Franceville. L’ancien maître des poursuites du parquet de Libreville qui avait pourtant ces derniers jours marqué l’opinion par des descentes contre plusieurs opérateurs hôteliers et de la chaîne de restauration mettant à mal la santé des gabonais, a été évincé de son poste. Une décision prise au cours d’une session extraordinaire express du Conseil supérieur de la magistrature convoquée ce vendredi par Ali Bongo.

Moov Africa

Le Conseil supérieur de la magistrature qui s’est réuni en express ce 22 novembre, vient de reconfigurer l’appareil judiciaire gabonais. Parmi les quelques mesures individuelles prises, l’on notera l’éviction du parquet de Libreville d’Olivier N’zahou. L’ancien procureur a été préféré à André-Patrick Roponat, ancien procureur de la République de Port Gentil. Désormais, N’zahou servira le bras de la justice à la cour d’appel de Franceville.

Une décision qui n’est pas sans poser question dans l’opinion. Ce, d’autant qu’Olivier N’zahou avait secoué la fourmilière de la mal bouffe de la grande distribution à Libreville. Des descentes ont en effet eu lieu la semaine dernière dans des complexes hôteliers et alimentaires qui avaient des choses à se reprocher notamment sur leur hygiène et la conservation des aliments vendus. Un interventionnisme pourtant dans les missions du parquet que n’avait pas manqué de remettre en cause la demi-sœur d’Ali Bongo, Aliha Maheva Bongo, directrice générale de l’Agence gabonaise de Sécurité alimentaire dans un communiqué mercredi.

Le communiqué de l’Agasa dédouanant l’un des opérateurs de la grande distribution incriminé

Ceci pourrait expliquer qu’Ali Bongo ait dû recourir à l’organisation surprise d’un Conseil supérieur de la magistrature pour évincer le désormais indélicat justicier du parquet de Libreville. Nommé le 4 juillet 2018, Olivier N’zahou a ainsi passé 16 mois à la tête du parquet de Libreville. Les yeux sont désormais rivés sur les enquêtes ouvertes par l’ex procureur et les suites qu’y donneront le nouveau maître des poursuites André-Patrick Roponat.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article