Prime sectorielle

Le SYNAPEF alerte sur la « gabegie galopante » de Lee White aux Eaux et Forêts

Le SYNAPEF alerte sur la « gabegie galopante » de Lee White aux Eaux et Forêts
Le SYNAPEF alerte sur la « gabegie galopante » de Lee White aux Eaux et Forêts © 2021 D.R./Info241

Le Syndicat national des professionnels des Eaux et Forêts (SYNAPEF) continue d’alerter l’opinion et le gouvernement gabonais sur les nombreuses dérives de gestion qui gangrènent leur ministère aux mains de Lee White. Dans un nouveau communiqué de presse parvenu hier à la rédaction d’Info241, les agents pointent une nouvelle magouille visant à faire la main basse sur le paiement de leur prime sectorielle pourtant actée dans la loi de finances 2021 mais dont ils n’ont toujours pas perçu le moindre paiement.

Info241 sur Whatsapp

La gestion du ministère des Eaux et Forêts du ministre gabono-britannique Lee White n’a jamais autant aussi été décriée. Selon le SYNAPEF, réunissant les professionnels de ce secteur d’activité, ce ministère est plus que jamais victime d’une « gabegie galopante » marquée par « les détournements de fonds publics et des bailleurs internationaux, la vente mafieuse et préjudiciable à l’Etat gabonais de centaines de milliers d’hectares de forêts, sans oublier l’illégalité érigée en norme de gouvernance ».

Lee White dans le collimateur des syndicats pour sa gestion controversée

De griefs que ne sauraient ignorer les hautes autorités gabonaises qui continuent de marquer leur confiance au ministre controversé, malgré les nombreuses mises en garde et les alertes contre sa gestion très particulière des nos forêts emprunte à de nombreuses malversations financières. La dernière en date, pour le SYNAPEF, étant l’alerte donnée ce 19 août sur un potentiel « décaissement frauduleux et urgent de près de 2,5 milliards (..) exercée auprès de l’Agence comptable de l’Ecole Nationale des Eaux et Forêts (ENEF) ».

Un décaissement qui se ferait au détriment du paiement de leur prime sectorielle prévue par de nombreux textes mais jamais appliquée. « Alors qu’il reste un mois avant l’entame du 4ème trimestre 2021, les Agents s’étonnent de la non-effectivité depuis le début de l’année, du paiement de la prime sectorielle réhabilitée, malgré la loi des finances en exercice, l’arrêté interministériel subséquent et les contributions régulières du secteur bois dans les caisses de l’Etat depuis que l’Administration forestière existe », se plaint à haute voix le syndicat des agents.

Ainsi les agents appellent « vivement le Gouvernement de la République à ne pas valider cette opération de décaissement maquillé et dont le seul but est de dépouiller le compte spécial ouvert pour le paiement de la prime, en laissant celle-ci impayée ». Et le SYNAPEF de conclure qu’il « revient en toute responsabilité au Gouvernement de procéder exclusivement au paiement attendu de la prime sectorielle des Agents, avec pour incidence immédiate de ramener la sérénité dans notre Département englué dans une longue crise sociale à rebondissements ».

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article