04:14

Qualité de service

L’Arcep contrôlera désormais en temps réel la disponibilité des réseaux mobiles gabonais


Technologie
  • L’Arcep contrôlera désormais en temps réel la disponibilité des réseaux mobiles gabonais © 2016 D.R./Info241
Publié le 13 avril 2016 à 07h54min

L’autorité gabonaise de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) a annoncé le déploiement d’une solution logicielle lui permettant de recueillir des données en temps réel de la disponibilité des réseaux mobiles dans le pays. Un moyen de contrôle de pointe qui lui permettra d’apprécier la qualité des services mobiles fournie au consommateur par les quatre opérateurs mobiles.

Serait-ce la fin des publicités mensongères sur la qualité des réseaux mobiles au Gabon ? C’est du moins l’ambition de l’Arcep. Sa solution de surveillance réseaux dénommée CNQC (Contrôle continu de la disponibilité des services mobiles) vient d’être mise en place par l’autorité de régulation des télécommunications.

En clair, « Avec ce nouveau type de contrôle, l’Arcep va pouvoir contraindre, preuves à l’appui, les opérateurs à améliorer la disponibilité de leurs réseaux et, en particulier, réduire leurs temps de relève de dérangement jugés anormalement élevés aujourd’hui », a souligné Patrice Miconi, conseiller auprès du président de l’Arcep sur les questions de qualité de service à nos confrères de l’Union.

Pour Olivier Ghibaudo, directeur de la société française G-Tech, à l’origine de la solution logicielle fournit à l’Arcep « CNQC est une solution basée sur une automatisation complète de la collecte des données sur les réseaux à la visualisation en temps réel des résultats. Ainsi, aucune modification des données initiales ou des résultats n’est possible, garantissant ainsi l’Arcep l’obtention de résultats incontestables ».

Ce qui est moins sûr est que le nouveau système de contrôle renseigne véritablement sur la disponibilité du réseau mobile dans l’arrière pays ou encore sur la qualité des débits internet dont les opérateurs mobiles vantent les prouesses au quotidien.

Il a noter que le CNQC est également fonctionnelle aussi au Tchad en plus du Gabon et prochainement déployé au Cameroun, au Niger et au Soudan selon le patron de la SARL unipersonnelle française G-Tech.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile