13:57

Crise post-électorale

Des Gabonais envahissent le Congrès américain réuni en session extraordinaire


International
  • Des gabonais hier au Congrès américain © 2016 D.R./Info241
Publié le 8 septembre 2016 à 09h11min

Les Gabonais de la diaspora sont décidément très actifs pour parvenir au départ d’Ali Bongo. Hier, ceux vivant aux Etats-Unis, ont envahi munis de pancartes une session extraordinaire du Congrès américain qui se tenait à Washington.

Lire aussi >>> Présidentielle 2016 : Ali Bongo déclaré élu sur la base d’une fraude grossière

Les Gabonais vivant au Etats-Unis à l’instar de toute la diaspora gabonaise, veulent le départ sans condition d’Ali Bongo, accusé de mener un génocide contre les contestataires de sa victoire controversée à la présidentielle gabonaise du 27 août.

La détermination des Gabonais à faire entendre leur voix

Une dizaine de manifestants gabonais ont envahi mercredi une réunion du Congrès américain en charge des affaires africaines, pour l’interpeller sur les violences post-électorales qui ont coûté la vie à plusieurs gabonais notamment à Libreville, Port-Gentil et Oyem.

Sur les pancartes, on pouvait y lire des messages en anglais agrémentés de photos : « Le pouvoir au peuple », « Ali Bongo use d’intimidation » ou encore « Génocide en marche au Gabon ». Des cris d’alerte poussés par une diaspora gabonaise plus mobilisée que jamais à travers le monde.

Depuis le début des violences, les Gabonais désarmés qui font face à une répression armée d’Ali Bongo, réclament une intervention internationale pour parvenir au respect du verdict des urnes qui aurait donné largement vainqueur le challenger d’Ali Bongo, Jean Ping.

Une vue de l’irruption des citoyens gabonais


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile