05:54
URGENT >>>

Militaires tués le 7 janvier : l’Etat gabonais retarde toujours des obsèques aux familles


Crise familiale

Jean Boniface Asselé vandalisé par sa fille Nicole pour avoir trop dit sur Ali Bongo ?


Société
  • Un visuel de l’émission « Asselé discute avec vous » diffusée sur Génération nouvelle © 2019 D.R./Info241
Publié le 20 janvier 2019 à 08h25min

La récente sortie radiophonique de Jean Boniface Asselé agacerait-il le clan Sylvia Bongo ? Le général d’armée à la retraite aurait-il trop dit sur l’accaparement actuel d’Ali Bongo par un certain clan présidentiel ? Autant de questions que suggère l’acte de vandalisme dont a subit la radio Génération nouvelle ce samedi 19 janvier, propriété d’Asselé. Sa fille Nicole aurait débarqué dans les locaux de la radio en emportant « tout le matériel de diffusion » pour certainement museler son père dont les prises de parole publique agaceraient en haut lieu.

Lire aussi >>> Retour furtif d’Ali Bongo au Gabon : Asselé privé d’accès, dénonce une « machination »

Qui en veut à Jean Boniface Asselé ? Ce samedi, un groupe vandales emmené par sa fille Nicole Asselé, par ailleurs patronne de la CNSS, aurait fait irruption hier après-midi dans les locaux de la radio périphérique Librevilloise. Un braquage en règle qui intervient après la tonitruante sortie de l’homme politique et oncle d’Ali Bongo qui déplorait publiquement n’avoir pas pu rencontrer son neveu lors de son retour furtif à Libreville le 15 juillet dernier.

Nicole Asselé accusée d’être à l’origine de l’acte de vandalisme de la radio de son père

Dans un message de réaction à l’attaque de sa radio, Jean Boniface Asselé a clairement désigné les auteurs de cette attaque : « en mon absence, un groupe de vandales à la tête duquel se trouvait madame Asselé Nicole a fait irruption dans les locaux de ma radio, Génération nouvelle, ce jour samedi 19 janvier 2019 aux environs de 15h emportant tout le matériel de diffusion ».

Promettant des représailles judiciaires à ce groupe de visiteurs indésirables, Asselé a averti : « Disposant de mon droit à la justice, j’ai fait constaté les dégâts par un huissier de justice aux fins de saisir les juridictions compétentes ». Et le patron de média de s’excuser : « Avec mes sincères excuses pour le désagrément subi, je tiens à rassurer nos partenaires et nos chers auditeurs de ce que leur droit à l’information sera garanti ».

La réaction officielle d’Asselé après le vol de ce samedi

Jeudi au cours de son émission bi-hebdomadaire, « Asselé discute avec vous », Asselé avait déploré l’accaparement par le clan Sylvia (Nourreddin, Accrombessi, Laccruche Fargeon etc) d’Ali Bongo affaibli par la maladie. L’oncle maternel se plaignait de sa prise en otage et la machination qui avait cours au sommet de l’Etat depuis l’accident vasculaire cérébral d’Ali Bongo du 24 octobre.

Une prise de parole qui n’est visiblement pas du gout de ses détracteurs qui tentent donc de le museler à travers donc ce vol du matériel de sa radio sur laquelle le président du Cercle des libéraux réformateurs s’exprime le plus librement du monde sur les questions brûlantes du pays. Une affaire de famille dont le linge sale se lave visiblement en direct à la radio !


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile