Front social

Le paiement des salaires des fonctionnaires gabonais en eaux troubles cette fin de mois !

Le paiement des salaires des fonctionnaires gabonais en eaux troubles cette fin de mois !
Le paiement des salaires des fonctionnaires gabonais en eaux troubles cette fin de mois ! © 2021 D.R./Info241

Grosse perturbation en perspective dans le paiement des salaires des fonctionnaires gabonais ce jeudi 25 mars. Et pour cause, les agents de la branche gabonaise de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) sont depuis ce lundi, en grève d’avertissement de deux jours. Un mouvement d’humeur qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur l’approvisionnement en devises et sur l’ensemble des transactions financières à partir du Gabon.

News sur WhatsApp

La fin du mois de mars promet d’être sous le signe de forts retards de paiement. Mécontents de n’avoir toujours pas reçu leur indemnité différentielle de résidence (IDR) promise par le conseil d’administration de la banque, les agents de la BEAC observent depuis ce lundi un mouvement d’humeur de 2 jours. Ce, afin de rappeler aux autorités gabonaises l’engagement pris auprès d’eux pour le paiement de cette prime actée depuis le 7 février dernier.

Une des banderoles des grévistes à Oyem

« C’est juste une grève d’avertissement de deux jours. Nous tournons là avec un service minimum. Le trésor ne pourra pas s’approvisionner aujourd’hui pour préparer les salaires du 25. Les banques commerciales auront des difficultés à procéder aux opérations, sans oublier les transactions à l’international », a expliqué un représentant du personnel de la BEAC. Des perturbations dont les fonctionnaires seront les victimes collatérales.

Une grogne justifiée notamment par le fait que la prime querellée aurait été déjà versée à certains cadres de l’organisation bancaire et pas à l’ensemble des salariés. Une injustice que les agents ont tenu à dénoncer à travers de cette grève d’avertissement. Pour rappel, cette indemnité différentielle de résidence n’est versée qu’aux employés gabonais de la BEAC, en compensation de la cherté de la vie spécifique du Gabon.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article