18:18

Secteur privé

Fin de la visite de travail du vice-président de l’IFC au Gabon


Economie
  • M. Hua lors d’une table-ronde hier avec élèves et étudiants © 2018 D.R./Info241
Publié le 8 février 2018 à 12h17min

M. Jingdong Hua, vice-président et trésorier de la Société internationale financière (IFC en anglais) est depuis lundi à Libreville pour parler développement du secteur privé et création d’opportunités. Durant son séjour de travail qui s’achève aujourd’hui, le membre de Banque mondiale a échangé avec les autorités gabonaises, les officiels d’institutions financières régionales et des étudiants.

Au cours de son séjour de quatre jours, M. Hua a été reçu mardi en audience par le président Ali Bongo. Il a également rencontré plusieurs membres du gouvernement, notamment le ministre de l’Economie, de la Prospective et de la Programmation du Développement durable ainsi que la ministre de la Promotion des investissements privés, du Commerce et de l’industrie.

M. Hua, mardi à la présidence gabonaise

M. Hua a rencontré en outre des officiels de la Commission bancaire d’Afrique centrale (COBAC) et de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC). Il a enfin rencontré une délégation d’étudiants, avec qui il a partagé son expérience et discuté du rôle important que joue l’éducation dans tout effort visant à améliorer le bien-être des populations.

« IFC soutient le développement des marchés des capitaux dans plus de cent pays » a déclaré le vice-président Hua. « Nous offrons une gamme de produits novateurs qui permettent mobiliser les investissements privés. Créer un environnement qui encourage l’entreprenariat et l’investissement durable – surtout pour appuyer les femmes entrepreneures et les initiatives commerciales favorables au climat - peut contribuer à exploiter le potentiel du Gabon, lutter contre la pauvreté et promouvoir une prospérité partagée », a-t-il ajouté.

IFC intervient au Gabon depuis 1970 et son portefeuille d’investissement est présentement d’environ 76 millions de dollars. IFC intervient notamment dans les secteurs du transport, des infrastructures et des ressources naturelles. Rappelons que l’IFC est une organisation du Groupe de la Banque mondiale. Elle investit 20 milliards de dollars par an dont 5 en Afrique subsaharienne.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile