06:11
URGENT >>>

Après sa grande sœur, Ali Bongo vire du palais présidentiel son frère Frédéric !


Présidentielle 2016

Libreville noire de monde pour le meeting géant de la « libération » du Gabon !


Société
  • La mobilisation monstre des populations hier au rond-point de Nkembo © 2016 D.R./Info241
Publié le 17 août 2016 à 07h01min

De mémoire de Gabonais, l’on n’avait jamais vu pareille mobilisation pour un meeting. Et pour cause, l’opposition tenait hier son meeting de la « libération » du Gabon du joug de la famille Bongo, au pouvoir sans discontinuité depuis 1968. Trois candidats de l’opposition à la présidentielle gabonaise, parmi les plus en vu, ont tous décidé de retirer leur candidature pour celle unique de Jean Ping.

Lire aussi >>> Exclusif : Jean Ping sera bien le candidat unique de l’opposition gabonaise !

Les populations gabonaises l’ont toujours réclamé aux leaders de l’opposition, pour cette présidentielle du 27 août, il y aura bien un candidat unique de l’opposition ! Après plusieurs jours de négociations et de conciliabules chapeautés par le président de l’Union nationale (UN, opposition) Zacharie Myboto, les candidats Casimir Oye Mba, Guy Nzouba et Jean Ping sont enfin parvenus à un accord.

Les 3 candidats de l’opposition se tenant la main, hier lors de ce meeting géant

Cette accord a été scélé devant les populations gabonaises de Libreville qui ont massivement accouru au meeting improvisé des leaders de l’opposition qui a lieu au rond-point de Nkembo. On a pu dénombrer entre 90.000 à 110.000 personnes présentes ! Une mobilisation jamais obtenue même avec les gros moyens financiers du candidat sortant, Ali Bongo, dont le discours à la Nation a été éclipsé par les populations.

« C’est le symbole d’un Gabon qui gagne », a hurlé sur le podium l’universitaire Anaclet Bissielo, un des artisans de cet accord historique. « L’union sacrée autour de la candidature de Jean Ping fait de lui le messie qui délivrera le Gabon », a conclu un militant ivre de bonheur à nos confrères de Gabonactu.

En effet, les Librevillois ont tenu à saluer cet accord historique entre les leaders de l’opposition gabonaise qui ont décidé consensuellement, de taire leur ego au profit de l’intérêt supérieur du Gabon qui leur commandait de soutenir celui d’entre eux qui était le mieux placé pour l’emporter face à Ali Bongo, candidat sortant.

Ce meeting qui voyait également la présence d’observateurs internationaux du scrutin présidentiel, ouvre la voie à l’alternance politique tant rêvé par leaders de l’opposition tels que Pierre Mamboundou et André Mba Obame. Les cartes de ce scrutin à un tour sont plus que jamais rebattus en faveur de la volonté populaire du peuple gabonais.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile