16:18

Mono-remaniement

Le Gabon d’Ali Bongo s’offre un ministère des Affaires présidentielles


Politique
  • Etienne Massard Kabinda Makaga, le tout nouveau ministre des Affaires présidentielles d’Ali Bongo © 2016 D.R./Info241
Publié le 28 décembre 2016 à 00h30min

Quand un remaniement n’en est finalement qu’un. Vous connaissiez sûrement le ministère des Affaires sociales et celui des Affaires étrangères. Désormais habituez-vous à celui des Affaires présidentielles, couplé au ministère de guerre qu’est la Défense nationale. C’est le seul enseignement et objet du mini remaniement syntaxique du gouvernement gabonais d’Ali Bongo intervenu hier par voie de décret présidentiel.

Le Gabon aura désormais son propre ministère des « Affaires présidentielles » comme la Côte d’Ivoire avant lui, qui compte près de 5 ministres ayant des fonctions clairement rattachées à la Présidence de la république. C’était jusque-là une exception gabonaise de l’ancien ministre-secrétaire général de la présidence gabonaise Etienne Massard Kabinda Makaga.

Une pratique nouvelle que l’on doit au second septennat d’Ali Bongo qui visiblement a du mal à trouver des hommes de confiance pour occuper certains postes-clé d’où le cumul quand on assiste pas à des dénominations sans dessus-dessous. D’autant que ce nouveau ministère n’existait aucunement dans l’organigramme de la présidence gabonaise. Une nouveauté qui pourrait encore faire grincer des dents.

En effet, Ali Bongo a pris ce mardi un décret présidentiel n° 0580/PR/PM « sur proposition du Premier ministre » modifiant la dénomination et les attributions du ministre de la Défense nationale, Etienne Massard Kabinda Makaga, qui cumulait ces fonctions avec celui de Secrétaire général de la Présidence de la république.

La seule décision de ce décret présidentiel porte donc sur la syntaxe de la dénomination du double ministère d’Etienne Massard Kabinda, un fidèle des plus fidèles d’Ali Bongo. Pour éviter certainement de continuer à qualifier le ministère de la Défense nationale de « Secrétariat général de la présidence », une nécessité opportune certainement en ces temps de crise post-électorale, le ministère de Massard Kabinda Makaga change de dénomination. Il aura en plus de ces lourdes taches nationales à la Défense, la charge des « Affaires présidentielles ».

Un remaniement qui a suscité de vaines interrogations sur cette nouvelle syntaxe tant on ignore toujours l’ampleur et le contenu de ces « Affaires présidentielles » confiées au responsable de guerre du gouvernement. D’autant que celles-ci auraient un lien direct avec la Défense nationale. Réponse certainement dans les prochains jours...


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile