10:28
URGENT >>>

Militaires tués le 7 janvier : l’Etat gabonais retarde toujours des obsèques aux familles


Justice

CPI : Gbagbo et Blé Goudé maintenus en détention malgré leur acquittement


International
  • CPI : Gbagbo et Blé Goudé maintenus en détention malgré leur acquittement © 2019 D.R./Info241
Publié le 20 janvier 2019 à 16h31min

Détenus depuis 7 ans déjà à la Cour pénale internationale (CPI) pour les chefs d’accusation de crime contre l’humanité, meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains, Laurent Gbagbo et son co-détenu Charles Blé Goudé ont été acquitté mardi dernier. Une décision de justice contrée vendredi dernier par le recours en appel de cette décision initiée par la procureure de la CPI Fatou BENSOUDA qui évoque « une situation exceptionnelle ».

Laurent Gbagbo, 73 ans, ancien chef d’Etat de la Côte d’Ivoire et Charles Charles Blé Goudé, ex chef du mouvement des jeunes patriotes, pro-Gbagbo pourtant acquittés, demeurent temporairement en prison, du moins jusqu’en début février suite à l’appel initié en chambre d’appel de la CPI par Fatou BENSOUDA vendredi dernier.

La magistrate évoque une situation exceptionnelle et émet des réserves quant à la libération de ces deux personnalités ivoiriennes présumées commanditaires des violences post-électorales et autres exactions commises entre 2010-2011 qui opposaient l’ancien chef d’Etat Laurent Gbagbo à l’actuel, Alassane Dramane Ouatarra.

Les réserves émises par la procureure tiennent du fait que les acquittés pourraient, dès leur libération, échapper à toute autre action complémentaire intentée en justice à leurs égards. Un scepticisme renforcé par l’absence de preuves accablantes contre ces deux personnalités présumés de la crise ivoirienne.

C’est finalement le 1er février qu’aura lieu la confrontation ultime entre la défense (le camp Gbagbo) et les juges de la chambre d’appel. Ultime confrontation à l’issue de laquelle deux dénouements sont possibles : le maintien en détention ou la remise en liberté avec ou sans condition.

Pour rappel, la crise post-électorale ivoirienne avait fait 3000 morts en Côte d’Ivoire et les mis en cause de ces exactions, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont tous deux plaidé non-coupable.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile