CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32 -45
Nombre de décès depuis mars 2020 158 +1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Séisme politique

Partielles du 18 juin : 65.022 électeurs gabonais appelés aux urnes !

Partielles du 18 juin : 65.022 électeurs gabonais appelés aux urnes !
Partielles du 18 juin : 65.022 électeurs gabonais appelés aux urnes ! © 2016 D.R./Info241

L’on connait depuis mardi, le nombre d’électeurs devant prendre part aux 13 législatives partielles issues du séisme parlementaire au sein du parti au pouvoir au Gabon. Ce sont 65.022 électeurs qui devront départager les candidats aux 13 postes restés vacants depuis mars-avril dernier à l’assemblée nationale.

Moov Africa

Mardi, le ministre de l’intérieur gabonais, Pacôme Moubelet Boubeya, a remis à la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP), la liste électorale devant servir à ces élections partielles. Ce sont ainsi 65.022 électeurs repartis en 295 bureaux de vote qui seront appelés aux urnes dans plusieurs provinces du pays.

Lire aussi >>> Séisme parlementaire : 14 élections partielles prévues au Gabon le 18 juin

Samedi, le Rassemblement Héritage et modernité à l’origine de ces élections partielles, ont jugé ces partielles inutiles car le mandat des futurs élus ne sera que de quelques mois. Les législatives nationales devant être organisées en décembre prochain pour renouveler le mandat de l’ensemble des élus.

La CENAP organisera le 18 juin des partielles législatives et sénatoriales pour remplacer les députés démissionnaires du parti au pouvoir et sénatrice Goergette Koko nommé au Conseil économique et social dernièrement. Au nombre de 13, ces députés avaient créé une aile dissidente au parti au pouvoir avant de soutenir l’ancien président de l’assemblée nationale, lui aussi démissionnaire et candidat déclaré à la prochaine présidentielle contre Ali Bongo, le candidat sortant.

Lire aussi >>> L’Assemblée nationale gabonaise désormais réduite à 107 députés !

Ce remue-ménage politique avait occasionné un séisme politique et parlementaire inédit à l’assemblée nationale contribuant ainsi à affaiblir la candidature « statutaire » d’Ali Bongo à un second mandat. Ces partielles constitueront ainsi une revanche pour les militants restés fidèles à Ali Bongo à quelques mois de la présidentielle prévue en août prochain.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article