L'info en bref...

Coronavirus : un 50e patient décède du Covid-19 au Gabon

Coronavirus : un 50e patient décède du Covid-19 au Gabon
Coronavirus : un 50e patient décède du Covid-19 au Gabon © 2020 D.R./Info241

Info241 sur Whatsapp

Alors que le Gabon doit faire face désormais à des clusters de la pandémie de coronavirus déclarés dans 3 provinces du pays, les autorités sanitaires ont annoncé samedi le décès d’un nouveau patient du Covid-19. C’est la 50e personne à mourir de l’épidémie depuis sa survenue en mars dernier.

Lire aussi >>> Coronavirus : le bilan épidémiologique du Gabon au 1er août 2020

Après une semaine sans enregistrer de décès, le pays a de nouveau déploré celui de cet énième patient. Le 24 juillet dernier, le pays avait déjà enregistré la mort de deux autres patients des suites de la pandémie, portant leur nombre à 49. Ce nouveau décès annoncé samedi, vient ainsi rappeler que la pandémie est toujours très active dans le pays malgré l’allègement des conditions de confinement.

Coronavirus Afrique Gabon
Monde177 038 1883 827 90180 692 936
Nombre de casNombre de mortsGuérisons
Gabon24 755 (+19)157 (+1)23 910 (+169)
Afrique5 105 027135 3894 559 525
Europe32 008 940760 79918 658 528
Cameroun32 09847929 609
Centrafrique4 996634,885
Congo8 354 1227 019
Guinée équatoriale5 663875 422
RD Congo24 15269115 182
Tchad3 5971283 131
France3 427 38681 448238 753
Etats-Unis28 096 357492 21918 018 836
Chine89, 7484 63689 748
© INFO241 - Les données sur les personnes infectées sont des chiffres cumulés et incluent les personnes guéries.

Au 1er août, le pays a dénombré 7 531 cas confirmés dont 179 enregistrés samedi. Mais aussi, 280 nouvelles personnes déclarées guéries du Covid-19 portant ainsi le nombre de guérisons à 5 223 soit 69,3% des cas enregistrés depuis 4 mois.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève