CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 32-45
Nombre de décès depuis mars 2020 158+1

Situation vaccinale

Première dose 29 400
Seconde dose 12 337

% de la population

0,014%
0,005%

Situation globale

442 -68 12 337 24 864 +32
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Dépistage au Covid-19

Coronavirus : le Gabon va dépister sa population à risque dans les villes touchées

Coronavirus : le Gabon va dépister sa population à risque dans les villes touchées
Coronavirus : le Gabon va dépister sa population à risque dans les villes touchées © 2020 D.R./Info241

Plutôt que de concerner l’ensemble de sa population, le Gabon a annoncé le dépistage « massif » de sa population à risque dans les villes touchées par l’épidémie de coronavirus. Selon le communiqué du ministère de la Santé, ces dépistages débuteront ce vendredi dans les deux principaux foyers de l’épidémie : le Grand Libreville et Bitam. Sont concernées les populations à risque que sont les personnes du troisième age, les agents de forces de l’ordre, les commerçants ou encore les transporteurs de ces villes.

Moov Africa

Pour obéir à une injonction d’Ali Bongo de faire tester massivement les populations, le gouvernement gabonais via le ministère de la Santé a préféré circonscrire ces tests « massifs » aux villes touchées par le virus et à sa population jugée à risque. Dans un communiqué parvenu hier à la rédaction d’Info241, le ministère précise les modalités de ces dépistages alors que le pays a enregistré jeudi, 8 nouveaux cas positifs au Covid-19, ce qui porte le bilan à 95 personnes infectées depuis le 12 mars.

« S’agissant du grand Libreville, les sites retenus sont : les CHU, les Hôpitaux d’instruction des Armées, les hôpitaux, les centres de santé, le centre d’action sanitaire et sociale et les infirmeries militaires », précise le communiqué officiel. « A ces structures sanitaires publiques, s’ajoutent 8 unités de dépistage mobiles et 15 établissements sanitaires privés identifiés pour une meilleure couverture du grand Libreville », renchéri le message officiel. Pour la ville de Bitam, l’unique centre médical devrait accueillir les personnes désireuses.

Le communiqué précise par ailleurs qui pourra se faire dépister. Il s’agit de personnes ayant effectué un voyage à l’étranger entre le 1er et le 19 mars 2020, celles ayant été en contact avec un sujet atteint du Covid-19, les professionnels de santé, celles présentant une comorbidité telle que : l’hypertension artérielle, le diabète, l’insuffisance rénale et respiratoire, la drépanocytose, le VIH, l’Hépatite, l’obésité… A cette shortlist s’ajoutent les personnes présentant une toux sèche, une fièvre, un mal de gorge, des difficultés respiratoires, de la fatigue et des céphalées ; les personnes du troisième âge ; les commerçants ; les personnels des forces de défense et de sécurité et les transporteurs.

Etat d’urgence et confinement obligent, les personnes désireuses de se faire dépister devront tout de même préalablement prendre rendez-vous par téléphone au 1410 pour éviter un afflux massif des populations dans les sites retenus. Le test pratiqué se résumera à « un prélèvement à l’aide d’une tige flexible dans le nez et la gorge du patient », précise le communiqué. Les résultats devraient ensuite être connus 24 à 48 heures plus tard. « En cas de résultat négatif, un second prélèvement est recommandé 14 jours plus tard », précisent les autorités sanitaires. Si le résultat au test est positif, le patient sera orienté dans une structure sanitaire agréée pour une prise en charge médicale.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article