CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 73 +41
Nombre de décès depuis mars 2020 159 +1

Situation vaccinale

Première dose 35 228
Seconde dose 15 268

% de la population

1,69%
0,73%

Situation globale

290 -152 15 268 24 958 +73
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19
Front social

Révision du Code du travail : gouvernement et syndicats parviennent enfin à un accord

Révision du Code du travail : gouvernement et syndicats parviennent enfin à un accord
Révision du Code du travail : gouvernement et syndicats parviennent enfin à un accord © 2020 D.R./Info241

Après avoir sollicité et obtenu ce lundi, une rencontre avec les autorités gabonaises, la coalition de syndicats à l’origine de l’appel à la grève illimitée du secteur parapublic et privé qui secoue le pays depuis jeudi, a enfin obtenu les concessions du gouvernement. Vent debout contre le projet de reforme du Code du travail, cette coalition d’une quinzaine de syndicats, a réussi à contraindre le gouvernement à la négociation. Après 7 heures de négociations, l’accord gouvernement-syndicats reposant sur sept points a été signé.

Moov Africa

Le gouvernement gabonais vient de désamorcer la grève qui paralysait le secteur parapublic et privé depuis ce 23 janvier à minuit. Après avoir snobé une grande partie de ces centrales syndicales mercredi, en ne recevant sur la table des négociations que la COSYGA et le CGSL, le gouvernement s’était mis à dos les autres syndicats membres de cette coalition, signataires d’un appel à cette grève générale d’avertissement de 5 jours.

Une vue des responsables syndicaux présents

Pour montrer leur bonne foi et leur volonté d’apaisement avec le gouvernement, ces centrales syndicales avaient tout de même annoncé samedi, l’allègement de leur mouvement de grève et invité le gouvernement à les recevoir ce lundi à 10h. Une demande que le gouvernement a dû accepter sans concession. Gouvernement et syndicats se sont ainsi retrouvés ce lundi en négociations à la Primature, tel que souhaité par les syndicats.

Après plusieurs heures de travail, l’accord de fin de crise tant espéré a enfin été conclu. « Outre la levée de ce mouvement d’humeur et la confirmation de la tenue de la plénière du 3 février 2020 avec la participation des partenaires signataires », indique pour sa part le gouvernement. La grève générale d’avertissement avait été lancée au terme du préavis du 17 janvier 2020, déposé sur la table du gouvernement.

L’accord signé ce lundi prévoit entre autres que :
- le gouvernement et les partenaires signataires s’engagent à ouvrir une plénière sur le projet de réforme du code du travail avec l’ensemble des partenaires sociaux à partir du 03 février 2020 sur une période qui ne saurait excéder 15 jours ;
- l’invitation de deux représentants par organisation professionnelle des travailleurs régulièrement désignés par leurs organisations ;
- la réforme du code du travail ne saurait être un motif de grève par les partenaires sociaux jusqu’au terme des travaux de la plénière ;
- le gouvernement indique, que dans l’intérêt de préserver la paix sociale et pour ramener la sérénité, aucun salarié ne sera sanctionné ou inquiété pour sa participation ou pour le rôle qu’il aura joué dans la grève déclenchée le 23 janvier 2020 ;
- le gouvernement rappelle aux travailleurs d’exercer leurs droits syndicaux dans le strict respect des lois et règlements en vigueur et appelle à la reprise normale du travail.

Le mot d’ordre de reprise du travail et l’accord conclu avec le gouvernement gabonais

Moov Africa

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article