Main tendue

Après un court exil en France, Charles Mba fume le calumet de la paix avec Ali Bongo !

Après un court exil en France, Charles Mba fume le calumet de la paix avec Ali Bongo !
Après un court exil en France, Charles Mba fume le calumet de la paix avec Ali Bongo ! © 2022 D.R./Info241

Les anciens barons du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) qui ont boudé Ali Bongo en 2016, sont de retour dans ses bonnes grâces. L’un d’entre eux, Charles Réné Mba, qui avait quitté le navire pour un exil doré en France en 2016, a même été reçu ce mardi à Libreville par Ali Bongo. Ancien ministre délégué aux finances et membre de l’Union nationale (UN, opposition radicale), l’ancien sénateur du Woleu a ainsi déclaré avoir accepté la main tendue d’Ali Bongo pour pacifier politiquement le pays.

Info241 sur Whatsapp

Charles Mba est le dernier cadre et fils spirituel d’Omar Bongo à rejoindre après une brouille de 6 ans son fils Ali Bongo. Alors que beaucoup lui prédisait une potentielle candidature à la présidentielle de 2023 face à Ali Bongo, Charles Mba a jeté aux orties cette éventualité pour le rassemblement des fils d’Omar Bongo autour de son héritier politique. L’ancien baron devenu opposant, a décidé d’œuvrer désormais au coté d’Ali Bongo. C’est du moins ce qu’il ressort de l’entretien qu’il a eu hier avec son ancien ennemi politique.

Une vue de l’audience entre les deux hommes hier

« J’ai compris que ce qui importait au chef de l’Etat c’est le développement de notre pays », a déclaré l’ancien opposant qui souhaite désormais retravailler et servir l’intérêt supérieur de la Nation avec Ali Bongo. « Le développement, c’est l’amélioration des conditions matérielles et morales des populations. C’est un projet qui m’intéresse », a-t-il justifié pour avoir accepté comme d’autres opposants-barons du PDG la main tendue d’Ali Bongo.

En effet, plusieurs anciens militants du PDG qui avait boudé la légitimité d’Ali Bongo à diriger le parti de son père et même son leadership à la tête du pays, ont fini par regagner ses rangs au lendemain de son AVC survenu en octobre 2018. Parmi eux on cite Jean Eyeghe Ndong, Frédéric Massavala Maboumba ou encore Fefe Onanga parmi les plus récents. Des anciens PDGistes qui ont retrouvé la « raison » après plusieurs années de grogne dans l’opposition.

Un retour gagnant pour Charles Réné Mba qui regagné le Gabon ce dimanche. Grâce à cette audience mardi avec Ali Bongo, il peut désormais espérer une nomination dans l’administration publique pour mieux servir Ali Bongo. D’autres cadres PDG revenus à Ali Bongo ayant été nommés au sein du Haut commissariat de la République, une institution créée de toute pièce pour participer pleinement à la réélection déjà annoncée d’Ali Bongo à la présidentielle de 2023.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article