14:16

Drame à Kango

Plusieurs gabonais calcinés dans un grave accident de la circulation à Kango


Société
  • Le véhicule accidenté © 2017 D.R./Info241
Publié le 16 septembre 2017 à 07h04min

Le Gabon est de nouveau en deuil. Un grave accident de la circulation est survenu hier à Kango, une ville située à 95 kilomètres de la capitale gabonaise. Un bus à usage de transport a fini sa course dans un ravin après être entré en collision avec un camion. Le bus aurait ensuite pris feu, brûlant vif 7 de ses passagers et 9 autres admises à l’hôpital de la localité, selon un communiqué officiel de la Primature.

La route de Kango, sur la Nationale 1, vient à nouveau de livrer ses nouvelles victimes. Chaque année, durant la période estivale, on enregistre systématiquement un accident de grande ampleur malgré les promesses des autorités gabonaises de conjurer ce cycle infernal qui coûte la vie à chaque fois à de nombreux voyageurs. Le dernier accident en date, avait eu lieu dans la nuit du 5 au 6 août 2016. 20 personnes y avaient perdu la vie, peu avant la présidentielle.

Lire aussi >>> Un accident de la route fait au moins 17 morts près de Kango

Cette fois l’accident aura eu lieu peu après 10h. Les circonstances exactes du drame n’ont pas encore été déterminées. Selon un témoin, il s’agit d’une collision entre un bus qui transportait plusieurs personnes en provenance de Libreville et à destination de Makokou dans la province de l’Ogooué Ivindo (nord-est du pays) et un camion porte charge.

Une vue du bus et de ses victimes calcinées

Un témoin a affirmé que le chauffeur du bus aurait raté un dépassement. Il aurait ensuite terminé sa course dans un caniveau. Le bus a immédiatement pris feu car celui-ci transportait en plus des passagers, plusieurs bidons d’essence qui auraient provoqué l’explosion du véhicule.

Plusieurs personnalités publiques gabonaises se sont rendues sur place pour constater le drame. Ali Bongo a exprimé via un communiqué parvenu à Info241, sa vive indignation :« En mon nom, au nom de la Première Dame ainsi qu’au nom de toutes les Gabonaises et de tous les Gabonais, je tiens à adresser mes pensées les plus émues aux nombreuses victimes de ce drame, à leurs familles et à leurs proches ».


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile