20:35

Passation de charges

Les pouvoirs de l’Assemblée nationale gabonaise officiellement transférés au Sénat


Politique
  • Les pouvoirs de l’Assemblée nationale gabonaise officiellement transférés au Sénat © 2018 D.R./Info241
Publié le 25 mai 2018 à 17h06min

C’est la résultante d’une décision controversée prise par la Cour constitutionnelle dirigée par la belle-mère d’Ali Bongo. Hier, le président de l’Assemblée nationale dissoute a officiellement remis à son homologue du sénat les dossiers de l’institution. Marquant ainsi le transfert des compétences de la chambre des élus du peuple à celle des sénateurs dirigée par Lucie Milébou Mboussou.

L’Assemblée nationale dissoute par la Cour constitutionnelle a cessé officiellement son existence hier. Au cours d’une cérémonie de passation qui a eu pour cadre le palais Léon Mba, Richard Auguste Onouviet a transmis à la présidente du Sénat, la charge d’ordonnateur intérimaire de l’Assemblée nationale.

Avant cette cérémonie protocolaire, les deux présidents se sont entretenu à huis clos pendant plusieurs dizaines de minutes. Occasion pour les deux personnalités de faire l’inventaire et le point général des différents dossiers administratifs à transmettre à la compétence de la président du Sénat,e du moins provisoirement, la plénitude du pouvoir législatif.

Lors de la lecture du procès verbal consignant cette passation de charges, le premier questeur de l’Assemblée nationale, Fernand Mbadinga Mombo, a rappelé les quatre points qui encadrent ledit document. Il s’agit de la situation du personnel de l’Assemblée nationale, l’inventaire du mobilier et autres équipements, les moyens roulants et la situation financière.

Pour rappel, suite à la non organisation des élections législatives le 28 avril dernier après deux reports pour cas de force majeure relative à la mise en œuvre des résolutions du dialogue politique d’Angondjé tenu en 2017, la Cour constitutionnelle avait décidé le 30 avril, après une nouvelle saisine du gouvernement, de mettre fin aux pouvoirs de la 12e législature. Une décision controversée diversement accueillie par la classe politique.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile