19:23
URGENT >>>

Jean Ping appelle les forces de l’ordre à préserver la sécurité de la nation et du peuple Gabonais


Jounrée mondiale du Jazz

La Journée internationale du jazz 2017 aura lieu à La Havane (Cuba) le 30 avril


Culture
  • Chucho Valdés, le géant du jazz afro-cubain © 2017 D.R./Info241
Publié le 11 avril 2017 à 08h42min

Dans un communiqué de presse de l’institution onusienne parvenu ce mardi à la rédaction d’Info241, il est précisé que la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et l’Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO, Herbie Hancock, prendront part à la 6e Journée internationale du jazz célébrée le 30 avril. La Journée sera marquée par un concert exceptionnel au Gran Teatro de La Havane qui sera retransmis en direct sur le web par l’UNESCO. Des artistes de premier plan du monde entier rendront hommage à cette musique internationale qu’est le jazz.

Creuset musical et culturel, la ville de La Havane a été choisie pour accueillir les célébrations principales de l’édition 2017. Organisée chaque année le 30 avril en partenariat avec le Thelonious Monk Institute of Jazz, la Journée internationale du jazz montre que cette musique est un vecteur de liberté et de créativité, favorise le dialogue interculturel à travers le respect et la compréhension et réunit les peuples de toutes les parties de la planète. Cette Journée est reconnue à la fois par l’UNESCO et les Nations Unies. Les célébrations doivent beaucoup au soutien de Toyota, qui en est cette année le partenaire principal.

 « L’UNESCO est fière d’être une nouvelle fois associée au Thelonious Monk Institute of Jazz ainsi qu’à l’Institut cubain de la musique pour porter haut les couleurs du jazz, de la liberté, de la créativité, de la diversité et de l’unité. L’accent mis sur Cuba cette année témoigne du pouvoir qu’a le jazz de créer des passerelles et de réunir les femmes et les hommes autour de valeurs et d’aspirations communes », a déclaré Mme Irina Bokova lla Directrice générale de l’UNESCO. Avant de marteler ce qui suit : « Le jazz a rythmé le mouvement pour les droits civiques aux États-Unis et demeure une source d’inspiration pour des millions de personnes qui, à travers le monde, aspirent à la liberté et luttent pour le respect et la dignité humaine. »

Le jazz est un vecteur de liberté d’expression et un symbole d’unité et de paix : il brise les barrières et crée des opportunités pour la compréhension mutuelle et la tolérance ; il réduit les tensions entre les individus, groupes et communautés ; il favorise l’égalité des sexes ; il renforce le rôle des jeunes pour le changement social ; il l encourage l’innovation artistique, l’improvisation, de nouvelles formes d’expression, et l’intégration de formes musicales traditionnelles dans de nouvelles. Enfin, le jazz stimule le dialogue interculturel et valorise les jeunes issus de milieux marginaux.

De nombreux musiciens reconnus et d’enseignants cubains prendront part à des concerts de jazz, des master classes, des ateliers d’improvisation, des jam sessions, entre autres initiatives. Des activités seront organisées dans des écoles, des lieux artistiques, des musées, des centres de quartier, des bibliothèques, des clubs de jazz et des parcs de La Havane et de Cuba du 24 au 30 avril. Par ailleurs, des cours éducatifs et sur l’histoire du jazz seront donnés aux élèves de plus de 11 000 écoles à travers Cuba. Ces programmes s’inscrivent dans le cadre des nombreux concerts, activités éducatives et autres initiatives organisées dans plus de 190 pays sur tous les continents.

 Herbie Hancock, Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO pour le dialogue interculturel a déclaré : «  Le jazz afro-cubain et sa riche histoire ont joué un rôle central dans l’évolution et l’enrichissement de tous les types de jazz. L’incomparable trompettiste Dizzy Gillespie, accompagné des grands musiciens cubains Mario Bauzá, Machito et Chano Pozo, ont imprégné le jazz américain de rythmes afro-cubains pour créer un son nouveau et énergique qui définit la musique moderne. Nous sommes heureux que La Havane soit la ville hôte pour la Journée internationale du jazz 2017. Au nom de la grande famille des musiciens de jazz, professionnels et amateurs, je voudrais remercier les citoyens de La Havane et de Cuba pour leur grand soutien à cette forme d’art musical mondiale  ».

Parmi les artistes internationaux qui se produiront, on peut citer : Ambrose Akinmusire (Etats-Unis), Carl Allen (Etats-Unis), Marc Antoine (France), Richard Bona (Etats-Unis), Till Brönner (Allemagne), A Bu (Chine), Igor Butman (Fédération de Russie), Bobby Carcassés (Cuba), Regina Carter (Etats-Unis), Kurt Elling (Etats-Unis), Kenny Garrett (Etats-Unis), Herbie Hancock (Etats-Unis), Antonio Hart (Etats-Unis), Takuya Kuroda (Japon), Ivan Lins (Brésil), Sixto Llorente (Cuba), Marcus Miller (Etats-Unis), Youn Sun Nah (République de Corée), Julio Padrón (Cuba), Gianluca Petrella (Italie), Gonzalo Rubalcaba (Cuba), Antonio Sánchez (Mexique), Christian Sands (Etats-Unis), Esperanza Spalding (Etats-Unis), Chucho Valdés (Cuba), Ben Williams (Etats-Unis), Tarek Yamani (Liban), Dhafer Youssef (Tunisie), Pancho Amat (Cuba), César López (Cuba) et bien d’autres. Herbie Hancock et Chucho Valdés seront les directeurs artistiques de la soirée et John Beasley et Emilio Vega les directeurs musicaux.

Le Thelonious Monk Institute of Jazz travaille avec l’UNESCO et ses bureaux hors-siège, les commissions nationales, les réseaux, les écoles associées, les universités et les instituts, les radios et télévisions publiques et les ONG pour mobiliser les volontés et la participation pour la Journée internationale du jazz. Par ailleurs, partout dans le monde, des bibliothèques, des écoles, des universités, des lieux d’art, des artistes, des organisations culturelles célébreront la Journée par des présentations, des concerts et des activités liées au jazz.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile