03:49

Justice

Gaël Koumba Ayouné, le général du mapane incarcéré à la prison centrale de Libreville


Société
  • Gaël Koumba Ayouné, le général du mapane incarcéré à la prison centrale de Libreville © 2019 D.R./Info241
Publié le 7 février 2019 à 16h29min

La justice gabonaise s’acharnerait-elle désormais sur Gaël Koumba Ayouné alias le général du mapane ? Le sulfureux soldat d’Ali Bongo qui osé demandé le mois dernier la démission de Brice Laccruche Alihanga Fargeon est dans de sales draps judiciaires. Hier, on appris qu’il avait été déféré à la prison centrale de Libreville. Ce, après son arrestation par le B2 autour du 16 janvier.

Le général du mapane demande la démission du directeur de cabinet d’Ali Bongo !

Si de sources officielles, il lui est reproché de posséder illégalement une arme à feu comme en atteste une photo postée sur les réseaux sociaux il y a quelques mois, plusieurs observateurs n’hésitent pas quant à eux à faire le rapprochement de ses soudains démêlés judiciaires avec la cabale médiatique qu’il avait engagé sur les réseaux sociaux contre le tout puissant directeur de cabinet présidentiel d"Ali Bongo, Brice Laccruche Alihanga Fargeon, reconduit depuis.

Depuis hier, le général qui n’avait pas réussi à se faire élire député par son "mapane" lors des législatives d’octobre 2018, a pris « ses quartiers » à la prison centrale de Libreville. Selon les premières informations recueilles, ce grand défenseur d’Ali Bongo qui prétendait faire la pluie et le beau temps, serait aux prises avec la justice gabonaise car il posséderait de manière illégale une arme à feu.

Le général désormais pensionnaire de la prison de Gros-Bouquet

Une thèse rapidement battue en brèche par certains de ses proches qui y voient plutôt des représailles de certaines mains noires qui auraient perçu d’un très mauvais œil qu’il ait à demander le mois dernier la démission de Brice Laccruche Allihanga Fargeon sur les réseaux sociaux.

En effet, début janvier, Gaël Koumba Ayouné n’avait pas hésité à dénigrer Laccruche Alihanga Fargeon. n’hésitant pas à le qualifier d’incompétent. Cette incarcération aux allures de fin tragique pour cet homme qui peu avant l’élection présidentielle avait suscité l’espoir chez plusieurs jeunes démunis. Malheureusement très vite celui qui souhaitait que la révolution vienne du mapane, a préféré se rapprocher d’Ali Bongo.


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile