Evènement

« Réveille ta passion pour l’écriture », thème d’une seconde journée littéraire à Port-Gentil

« Réveille ta passion pour l’écriture », thème d’une seconde journée littéraire à Port-Gentil
« Réveille ta passion pour l’écriture », thème d’une seconde journée littéraire à Port-Gentil © 2022 D.R./Info241

Ce samedi 14 mai a eu lieu à Port-Gentil, la 2e édition de la journée littéraire organisée par Origo Production en collaboration avec Simphonia, un club d’écrivains et d’universitaires. Le thème retenu pour la circonstance était : « Réveille ta passion pour l’écriture ». Y ont pris par, le premier adjoint au maire du premier arrondissement, les chefs d’entreprise, les responsables religieux, les élèves et bien d’autres. L’objectif était d’échanger avec les participants autour du livre.

Info241 sur Whatsapp

À cet effet, et en ce qui concerne le mérite de l’écriture, il était question de transmettre cet art aux générations futures pour qu’elles couchent sur papier, tout ce qu’elles éprouvent. À savoir : la joie, la colère, la tristesse, les désillusions, les passions et bien plus encore. Depuis un an déjà, soit depuis le 20 mars 2021 lors de la tenue de la 1ère édition, Origo Production se bat afin de ramener le livre et la lecture au centre des familles.

Ramener le livre dans les foyers

« Ce sont des choses qui se sont perdues dans nos foyers respectifs. Nous avons besoin de trouver des mécanismes pour ramener ça au centre de la vie de nos jeunes frères. Car pour être un leader demain, il faut à chacun des rudiments et des attitudes pour être un gagnant dans la société », a insisté Valérie Banga épouse Origo à l’origine de cet évènement littéraire.

Une vue de la manifestation d’hier

En effet, c’est parce que lire est le propre de l’homme et qu’il permet également voyager en restant sur place, que la première maison d’édition basée dans la capitale économique gabonaise, envisage emmener le citoyen lambda à pouvoir éditer des ouvrages de qualité à moindre coût. Ce, dans le but de permettre aux livres de voyager dans les consciences et de donner aux auteurs, plus d’envie d’écrire grâce à plus d’audimat quelque soit la situation sociale.

Transmettre la passion de l’écriture

En fait, il y a plusieurs décennies en arrière, on se souvient très bien, que le livre était autrefois considéré comme étant de ceux ayant fait des longues études. De nos jours, on se rend bien compte qu’il est devenu la chose de tout le monde. C’est chacun qui y va de sa plume. Et cet événement a surtout créé une véritable mobilisation, témoignant de l’intérêt des populations pour la lecture ainsi que pour l’écriture. Ce qui devrait un temps soit peu, leur permettre de se déployer dans le futur.

Photo de famille des participants

« C’était une journée riche en enseignements. Cela nous a incité à devenir des écrivains. Aujourd’hui, je trouve qu’il y a une prise de conscience de ce que nous devrions apporter dans la vie. Il n’est pas question de lire les autres, mais il est surtout question que nous puissions écrire à notre tour. Et je suis content de savoir qu’il y a pour la première fois à Port-Gentil, une maison d’édition de livres de qualité », s’est réjouit Daniel Lumbu, un des participants.

Susciter les passions

Participants qui ont été longuement édifiés sur les formes d’écriture les plus en vogue au Gabon dans le cadre de l’édition. Il s’agit du roman, de la nouvelle et de la poésie. Elles sont accessibles à tous et facilitent le travail d’écriture. Les invités ont surtout été sensibilisés sur la crainte qu’ils ont, de voir leur propriété intellectuelle congelée. « Si on se bat aujourd’hui, c’est pour que vous arriviez à cette conscience et que vous vous battez pour que la parole qui réside au fond de vous ne meurt jamais. Même après votre mort, elle doit toujours vivre. Et pour cela, il faut écrire et éditer », a martelé Omer Ntougou Ndountoume de Symphonia Production.

Quelque uns des livres exposés

Par ailleurs, pour être plus compétitif littérairement, les conférenciers se sont donnés comme exigences, d’organiser très prochainement des caravanes littéraires dans les établissements scolaires de la capitale économique dans le but de susciter l’envie de lire auprès des apprenants désormais tournés vers les réseaux sociaux, la criminalité, les drogues et les autres maux qui minent la société actuelle. « L’objectif est de leur ramener au niveau de la lecture quotidienne que nous avions avant, pour développer en eux, la compréhension de la vie et de rêver plus grand positivement. Qu’ils deviennent des personnes sociales. C’est à ce titre que nous irions dans les établissements lors de nos caravanes littéraires », a pour sa part avancé le manager général d’Origo Production.

Pour finir, beaucoup reste à faire à Port-Gentil. Car, les participants ont déploré plusieurs manquements qui ne favorisent pas l’amour pour l’écriture et la lecture. À savoir : le vieillissement de la bibliothèque municipale et les livres qui vont avec pour ne citer que ceux-là. En respectant la ligne éditoriale, ils invitent toutes les personnes désireuses de participer à l’éclosion de la production de l’esprit dans la ville de Port-Gentil à se joindre à eux pour refaire vivre l’amour de la lecture dans les familles en espérant voir une prochaine 3e édition. Pourquoi pas ?

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article