CORONAVIRUS

Situation au Gabon
par Info241

En savoir +

Situation épidémiologique

Nouveaux cas Covid-19 rencensés 26 /48h
Nombre de décès depuis mars 2020 163 +0

Situation vaccinale

Première dose 59 315
Seconde dose 40 925

% de la population

2,85%
1,97%

Situation globale

64 -4 40 925 25 370 +26
Cas actifs Covid-19 Personnes vaccinnées Nombre total de cas
Covid-19 Covid-19

Locales : le rendez-vous du 14 décembre validé en conseil des ministres

Locales : le rendez-vous du 14 décembre validé en conseil des ministres
Locales : le rendez-vous du 14 décembre validé en conseil des ministres © 2013 D.R./Info241

Moov Africa

Le conseil des ministres qui s’est tenu ce mercredi 13 novembre à Libreville et présidé par Ali Bongo Ondimba, a permis d’entériner entre autres, le calendrier des élections locales qui pointent à l’horizon.

Sous la houlette du président de la république, Ali Bongo Ondimba, le Conseil des ministres a adopté le décret portant ouverture de la campagne électorale et convocation du collège électoral pour l’élection des membres des conseils départementaux, municipaux et d’arrondissements. Ainsi, elle sera ouverte le mercredi 4 décembre à zéro heure et prendra fin le 13 décembre à 24 heures. Le collège électoral sera lui, convoqué le samedi 14 décembre 2013. Le scrutin sera ouvert à 7 heures et clos à 18 heures.

Une élection qui promet des batailles rudes dans le 1er arrondissement d’Oyem dans le nord du pays où la candidature indépendante de l’ancien maire de ladite ville, Vincent Essono Mengue fait grimper l’adrénaline du Parti Démocratique Gabonais (PDG) représenté par l’actuel Premier Ministre, Raymond Ndong Sima. Dans le 1er arrondissement de ville de Mouila, le candidat, Pierre Claver Manganga Moussavou du Parti Social Démocratique (PSD) sera face au challenger du PDG, l’ancien ministre Jean Noël Diramba. Dans les différents états-major politiques, les stratégies sont déjà mises en place pour remporter la victoire sans tâche.

Retenons que ces locales avaient été initialement prévu pour le 23 novembre, elles ont connues deux reports devant la Cour Constitutionnelle pour des raisons de non-respect du calendrier du fichier électoral à la suite de l’enrôlement qui s’est déroulé durant un mois sur l’ensemble du territoire national.

Info241 sur Whatsapp

Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article