00:07
Diaspora

Les longs crayons de la diaspora et Bongoharam Ali


  • Les longs crayons de la diaspora et Bongoharam Ali © 2015 D.R./Binto Media
Publié le Février 2015 à 14h06mn

C’est mouamoua aujourd’hui dans le pays de de Gaulle Charles. HÉFOUG, HÉFOUG FOUGHÉ……………..Hiiiooouuuuuuuuuuuuuh !

Hier soir, vers une heure du matin, l’heure où les hiboux chantent le vampire et la sorcellerie à côté du petit bar qui est à droite en venant de Libreville, juste avant le grand carrefour de Bifoun, mon oncle et moi nous avons entendu un grand souffle passer sur nos têtes.

Whooouuuaaaaaaaaaaaaaaaah !
Mon oncle qui s’est mis à crier, Hoooooh ! C’est quoi ce vent qui souffle à cette heure-ci dans le pays du général de de Gaulle Charles ?

On s’est précipité dans ce petit bar qui n’était pas encore fermé. Il y avait encore le vieux Biloûnga qui terminait son « petit mabouéla », les yeux bien rouges comme un sorcier assoiffé de sang, Ékiéééééééééééééééééééh !

Avant de se lever pour prendre son petit chemin qui mène jusqu’à sa cabane juste après la petite rivière que vous connaissez, le vieux Biloûnga nous souffla à l’oreille en nous disant « ouvrez bien vos oreilles, quelque chose va se passer le samedi 7 février 2015 entre Bongoharam Ali et les longs crayons de la diaspora qui habitent dans le pays de de Gaulle Charles, et ça va se répandre dans le grand village qui va bientôt se réveiller... ».

Ce matin, tout le village attend et se pose encore de nombreuses questions sur cette bataille politique rangée entre Bongoharam Ali et les longs crayons de la diaspora qui habitent dans le pays de de Gaulle Charles. HÉFOUG....HÉFOUG....FOUGHE !
Une vieille femme dit, « mais mes frères comment on va suivreoooooooooooo cette batailleoooo » ?

Un jeune lui répond, « oh mama, c’est très simple ? HÉFOUG....HÉFOUG....FOUGHE !
La vieille rétorque, « ékiééééééééééééééééééééééé, très simple mon fils ? Dis-moi tu dis très simple ? » HÉFOUG....HÉFOUG....FOUGHE !

Le jeune homme dit, « oui, c’est très simple mama. Pour écouter Bongoharam Ali, va t’asseoir devant la RTPDGBongoharam si tu veux ». HÉFOUG....HÉFOUG....FOUGHE !

La vieille femme réagit ensuite, « mais mon fils, tu parles de la RTPDGBongoharam, ah çà ! Mais comment faire pour écouter les long crayons du pays de de Gaulle Charles » ? HÉFOUG....HÉFOUG....FOUGHE !

Le jeune lui répond, « oh mama, tu es vraiment terrible, tu ne sais pas que ces longs crayons ont une radio que tout le monde écoute depuis le carrefour Bifoun sans faire bruit ». HÉFOUG....HÉFOUG....FOUGHE !

La vieille femme crit, « ékiééééééééééééééééééééééééééééé, les longs crayons de la diasporaaaaaaaa du pays de de Gaulle Charles ont une radioooooooooooo. Comment on fait pour la suivre, ékiééééééééééééééééééééééééééé, c’est vrai que Bongoharam Ali a de problème » ?

Le jeune homme dit à la vieille femme, « vient seulement chez moi, tu verras on va écouter les longs crayons du pays de de Gaulle Charles sans problème ». HÉFOUG....HÉFOUG....FOUGHE !

La vieille mama répond « et Myboto Zacharie alias non pardon, pas lui »
Le jeune homme répond : « oh mama, pas lui, pardon »….
HÉFOUG, HÉFOUG FOUGHÉ……………..Hiiiooouuuuuuuuuuuuuh !


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile