09:27

Buzz

Un vrai-faux compte Facebook s’exprime au nom de Malika Dossou Bongo Ondimba


Société
  • La belle Malika Dossou Bongo Ondimba © 2016 D.R./Info241
Publié le 20 juin 2016 à 09h37min

Contrairement à ce que nous annoncions hier l’édile de la ville d’Akanda, Malika Dossou Bongo Ondimba, fille aînée du président gabonais, Ali Bongo a été victime d’un faux compte qui aurait usurpé son identité. Ce, en vue d’annoncer son ambition politique pour la présidentielle de 2023.

Sollicité pour un démenti suite à cette information, un de ses proches nous a confié qu’il s’agirait là d’un faux profil ayant souhaité prêter des intentions présidentielles à l’actuel maire-adjoint d’arrondissement d’Akanda. Ces propos ne seraient donc pas ceux de l’édile de la ville voisine de la capitale gabonaise.

Mise à jour/19:00

« Il a été alimenté de publications positives pour faire plus vraisemblable  », a expliqué à Jeune Afrique, la présidence de la République gabonaise. Celle-ci affirme en outre s’atteler régulièrement à la suppression de tels comptes frauduleux sur les réseaux sociaux. Malika Dossou Bongo Ondimba, possède un profil Facebook, et ce à titre privé.

Mise à jour/18:00

Selon une source proche de Mme Malika Dossou Bongo Ondimba interrogée cet après midi par Info241, "plusieurs faux profils portant son patronyme font floraison sur les réseaux sociaux. Et que ce profil s’agirait selon elle d’un profil fake et la fille aînée du président Ali Bongo ferait un démenti suite à cette information." En attendant, il faut signaler que nous l’avons sollicité à travers son profil personnel twitter, sans suite.

Lire aussi >>> Malika Bongo Ondimba élue maire adjoint d’un arrondissement d’Akanda


Pourquoi pas une femme présidente du Gabon ? Et pourquoi ce doux rêve ne serait pas possible dès 2022 avec...Malika Dossou Bongo Ondimba ! C’est du moins ce qu’a laissé entendre la jeune militante du parti au pouvoir, dans un court message posté sur son compte Facebook.

Dans le message aux allures de profession de foi, la fille d’Ali Bongo se voit bien au pouvoir comme son père et son père avant lui ! Elle y souligne : "Je suis ’’MAIRE’’ depuis 2 ans déjà, et je compte pas m’arrêter à ce statut administratif que m’a conféré l’Etat (sic)", s’est exprimé la jeune femme politique.

Une capture d’écran du post prété à Malika sur Facebook

Avant de renchérir :"J’ai des ambitions énormes pour le Gabon, des ambitions d’indépendance à une totale souveraineté", sous-entend au passage que ce ne serait pas actuellement le cas. La future présidentiable ne s’arrête pas là, elle a une vision plus globale, plus africaine : "Une Afrique dans le sillage de la liberté, oint d’huile d’amour et de gloire". Tout un programme donc !

Et pourquoi pas ? Sauf que le message plein d’innocence politique cadre mal avec le schéma historico-politique du pays où finalement la famille Bongo se succéderait inlassablement au pouvoir du pays pétrolier à travers des élections sempiternellement contestées. Espérons que sous l’ère Malika Dossou Bongo Ondimba, les choses soient différentes !


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile