Web-Stat analytics
L'info en bref...

Coronavirus au Gabon : le nombre de cas infectés est désormais de 21 patients !

Coronavirus au Gabon : le nombre de cas infectés est désormais de 21 patients !
Coronavirus au Gabon : le nombre de cas infectés est désormais de 21 patients ! © 2020 D.R./Info241

Le Gabon continue d’être frappé par la pandémie du coronavirus. Ce jeudi, les autorités sanitaires ont enregistré 3 nouveaux cas dont un à l’intérieur du pays. Ce qui porte à 21, le nombre de personnes contaminées par le virus depuis le 12 mars. Seule première bonne nouvelle, le patient zéro est déclaré guéri de la maladie après 21 jours d’hospitalisation.

Coronavirus Afrique Gabon
Monde12 915 260568 8957 518 869
Nombre de casNombre de mortsGuéries
Gabon5 942 (+71)46(+0)3 004 (+322)
Afrique582 44213 043288 292
Europe2 341 997188 6121 282 434
Cameroun15 17335911 928
Centrafrique4 288531 145
Congo2 02847589
Guinée équatoriale 3 07151842
RD Congo8 0331893 615
Tchad87474790
France161 26729 72074 871
Etats-Unis2 421 583123 4481 015 147
Chine83 4184 63478 425
© INFO241 - Les données sur les personnes infectées sont des chiffres cumulés et incluent les personnes guéries.

Parmi ces trois nouveaux cas, on dénombre une compatriote de 32 ans dans la localité de Bitam (Woleu-Ntem), ville limitrophe au Cameroun fortement touché par l’épidémie. Etudiant dans ce pays voisin, elle est récemment rentrée au Gabon à la suite de la décision de fermeture des frontières par les autorités. Les autres cas positifs sont une femme de 36 ans et un homme de 54 ans.

Selon le porte-parole du comité de riposte au Covid-19, le Gabon est désormais dans une phase « de transition épidémiologique ». Le pays quitte ainsi la phase d’épidémie importée à celle d’épidémie communautaire « dont la vitesse de propagation est redoutable », a prévenu Guy Patrick Obiang Ndong lors de sa conférence de presse.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève