Web-Stat analytics
L'info en bref...

Ali Bongo annonce un dépistage massif des populations gabonaises au coronavirus

Ali Bongo annonce un dépistage massif des populations gabonaises au coronavirus
Ali Bongo annonce un dépistage massif des populations gabonaises au coronavirus © 2020 D.R./Info241

A la faveur d’un message à la nation ce vendredi soir, Ali Bongo a annoncé trois nouvelles mesures sanitaires pour faire face au coronavirus. Parmi elles, on dénombre la mise en place d’un dépistage de masse, la création de 60 centres de test sur l’ensemble du territoire et la gratuité des tests dans les structures publiques.

Coronavirus Afrique Gabon
Monde12 915 260568 8957 518 869
Nombre de casNombre de mortsGuéries
Gabon5 942 (+71)46(+0)3 004 (+322)
Afrique582 44213 043288 292
Europe2 341 997188 6121 282 434
Cameroun15 17335911 928
Centrafrique4 288531 145
Congo2 02847589
Guinée équatoriale 3 07151842
RD Congo8 0331893 615
Tchad87474790
France161 26729 72074 871
Etats-Unis2 421 583123 4481 015 147
Chine83 4184 63478 425
© INFO241 - Les données sur les personnes infectées sont des chiffres cumulés et incluent les personnes guéries.

Alors que le Gabon avait reçu du matériel de dépistage massif la semaine dernière, les tests massifs n’avaient toujours pas été pratiqué. Ces tests viendront certainement mettre à jour les chiffres peu élevés de l’épidémie dans le pays.

« Ces nouvelles mesures sanitaires (...) recommandées par l’OMS, permettront de connaître votre statut et, si vous êtes testés positif au COVID-19, de vous protéger et de protéger vos proches », a martelé Ali Bongo dans son discours de 9 minutes.

C’est désormais au gouvernement que revient de mettre en place lesdites mesures et surtout le démarrage effectif de ce dépistage volontaire qui sera désormais possible dans les 60 centres annoncés dans l’ensemble du Gabon.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter cette brève