13:33

Nouveau gouvernement

Rétrogradé, Brice Laccruche Fargeon et deux autres ministres prêteront serment ce lundi


Politique
  • Les trois nouveaux visages entrant du gouvernement Nkoghe Bekale © 2019 D.R./Info241
Publié le 9 novembre 2019 à 20h21min

Après son éviction jeudi du palais présidentiel, Brice Laccruche Fargeon devra prêter serment ce lundi matin avant de prendre les clés de son ministère en charge du suivi des stratégies du développement humain et des objectifs du développement durable. A ses cotés ce 11 novembre, se tiendront deux nouvelles personnalités promues au gouvernement Nkoghe Bekalé : Hugues Mbadinga Madiya (Transports et Travaux publics) et Gisèle Akoghet épouse Ntoutoume Essone (déléguée à la Fonction publique).

Lire aussi >>> Ndoundangoye et Fargeon, grandes victimes de la 5e valse du gouvernement gabonais

L’ancien puissant directeur de cabinet présidentiel, Brice Fargeon, qui avait apporté de gros aménagements à cette fonction en juillet dernier grâce à un décret, en y adjoignant les attributs d’un super Premier-ministre mêlés à ceux de vice-président de la République, n’aura finalement pas profité longtemps de son œuvre. Rétrogradé ministre jeudi, l’ancien « messager intime » d’Ali Bongo en chute libre, devra prêter serment comme deux autres personnalités faisant eux aussi, leur entrée au gouvernement.

L’ancien puissant directeur de cabinet d’Ali Bongo, rétrogradé ministre jeudi

Parmi ces nouveaux venus, Hugues Mbadinga Madiya qui a éjecté le bras droit de Fargeon, Justin Ndoundangoye, au portefeuille des Transports, de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux Publics. L’ancien directeur de cabinet du Premier ministre, promu lui ministre, fait une entrée fracassante au gouvernement pour le plus grand bien de Julien Nkoghe Bekalé qui place là à ce portefeuille son homme de confiance dans un ministère emblématique.

Autre personnalité convoquée ce lundi au palais pour y prêter serment, Gisèle Akoghet Ntoutoume Essone qui bien qu’elle fasse un retour au gouvernement, devra comme l’impose désormais la Constitution, passer par cette cérémonie protocolaire. Dès ce lundi donc, elle aura la lourde mission de seconder Madeleine Berre au ministère de l’Emploi, de la Fonction publique, du Travail et de la Formation professionnelle chargé du Dialogue social.

Autant dire que la cérémonie prévue ce lundi 11 novembre à 10h au palais présidentiel de Libreville sera particulièrement scrutée pour y voir un Brice Fargeon dans ses nouveaux habits de ministre. Lui qui, en qualité de directeur de cabinet donnait des ordres au gouvernement et craint par l’ensemble des ministres. Une chute politique qui réjouit tant dans la majorité que dans l’opposition à qui il n’avait de cesse de brandir son arrogant slogan : « celui qui boude, bouge ».


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile