18:37

Ennuis de santé

Maixent Accrombessi hospitalisé depuis plusieurs jours au Maroc


International
  • L’inamovible directeur de cabinet d’Ali Bongo © 2016 D.R./Info241
Publié le 20 août 2016 à 10h11min

L’élection présidentielle gabonaise du 27 août aurait-elle déjà eu raison du camp présidentiel ? En plus de la fébrilité visible de ce camp, selon plusieurs sources médicales, proches du palais présidentiel interrogées par Info241, le puissant directeur de cabinet d’Ali Bongo, Maixent Accrombessi Nkani serait hospitalisé depuis jeudi à Rabat (Maroc) après un court séjour à l’hôpital militaire de Libreville.

Maixent Accrombessi Nkani est depuis plusieurs jours hospitalisé au Maroc après avoir été victime d’un épisode d’hypertension artérielle avec complications neurologiques nous a révélé ce samedi à Libreville un proche de la garde républicaine. Selon la même source interrogée par Info241, son état de santé serait plutôt critique et inquiéterait fortement son ami personnel Ali Bongo Ondimba.

L’homme qui était au cœur du dispositif de campagne d’Ali Bongo pour la présidentielle en cours, n’est plus apparu à ses cotés depuis plusieurs jours. Son absence du Gabon inquiète au plus haut point toute la mise en opération notamment l’aspect financier et médiatique de la campagne du président sortant, élaboré et managé par ses soins.

Lire aussi >>> Maixent Accrombessi arrêté à Paris pour blanchiment et corruption d’agent public

Depuis l’annonce de la candidature unique de l’opposition face au sortant Ali Bongo, les indicateurs sont passés au rouge pour le camp présidentiel d’où les insomnies continues et les accidents de santé de ses tenants en tête desquels le benino-gabonais Maixent Accrombessi Nkani. Selon nos informations, le précieux omnipotent directeur de cabinet et premier fidèle d’Ali Bongo, serait interné à l’hôpital Royal de Rabat en raison du mandat d’arrêt français qui plane sur lui, s’il avait décidé de se faire soigner en France.

C’est d’ailleurs dans cette clinique qu’était décédé le 14 mars 2009, Mme Edith Lucie Bongo épouse du défunt président gabonais Omar Bongo Ondimba. Etant interdit de séjour à Paris suite au Marck/Accombressi gate, présumé scandale de blanchiment d’argent et de grande corruption d’argent public gabonais, en complicité avec son colistier, l’homme d’affaires à multiples passeports le sénégalais-malien Seydou Kane, il n’a pu être traité à l’hôpital américain de Neuilly Sur Seine.

[MISE A JOUR A 14H00] Selon un médecin proche du palais, Luc Kersanty officiant à l’hôpital américain de Neuilly (France), l’information de cette hospitalisation serait inexacte. D’autres sons de cloche évoquent bien la présence de Maixent Accrombessi au Maroc mais pour des raisons autres que médicales. Selon une source du service de réanimation de l’hôpital militaire de Libreville, Maixent Accrombessi serait bien passé par ce service avant son évacuation au Maroc.

Nous y reviendrons.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile