14:00
URGENT >>>

Les Aigles du Mali molestent à Libreville les Panthères du Gabon !


Eliminatoires CAN 2019

Les Panthères du Gabon rechignent à prendre n’importe quel avion pour le Soudan du Sud !


Sports
  • Les Panthères s’envoleront ce lundi par vol Camair © 2018 D.R./Info241
Publié le 14 octobre 2018 à 17h01min

L’information peut paraître ubuesque. Les Panthères du Gabon qui devaient se rendre ce dimanche à Djouba, la capitale du Soudan du Sud, n’a pas pu embarquer dans l’avion affrété par les autorités sportives gabonaises. Et pour cause, celui-ci ne comportait pas suffisamment de places... soit moins de 140 places !

En prévision du match qu’elles livreront mardi prochain face aux Bright Stars du Soudan du Sud dans le cadre de la quatrième journée des éliminatoires de la CAN 2019, n’ont finalement pas effectué le déplacement ce dimanche. Les hommes de Daniel Cousin auréolé de leur victoire à domicile vendredi, ont refusé d’emprunter l’avion qui avait été mis à leur disposition par le Fonds national de développement du sport (FNDS). C’est en tout cas ce que l’on peut en substance retenir d’un communiqué de la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) parvenu à la rédaction d’Info241.

La vie n’est décidément pas un long fleuve tranquille du côté des Panthères du Gabon. 72h avant le match décisif qu’elles doivent livrer face au Soudan du Sud à Djouba, les Panthères du Gabon ont refusé d’embarquer dans l’avion affrété pour leur déplacement. Les joueurs par la voix de leur capitaine ont souligné au cours d’une réunion avec l’Administrateur Général du FNDS, le secrétaire général du ministère des Sports et le sélectionneur Daniel Cousin que, l’avion ne présentait pas les commodités élémentaires.

Selon le communiqué de la FEGAFOOT, c’est l’intervention des plus « hautes autorités » qui aura permis de solutionner le problème. Ainsi, le voyage a été reporté à ce lundi à 6h30 car un autre avion a été mis à la disposition des Panthères.

Ce couac semble confirmer le manque de professionnalisme de la Fédération et des autorités gabonaises qui ont en charge notre football. Un manque de professionnalisme qui avait déjà été dénoncé il y a quelques semaines par Pierre-Emerick Aubameyang dans un post qui avait eu son petit effet.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile