11:49

Cyclisme

La 12e édition de la Tropicale Amissa Bongo fera son départ le 27 février à Franceville


Sports
  • La 12e édition de la Tropicale Amissa Bongo fera son départ le 27 février à Franceville © 2017 D.R./Info241
Publié le 19 février 2017 à 16h11min

Pendant que le Gabon est plongé dans une crise sociale, politique et économique généralisée, la 12e édition de la Tropicale Amissa Bongo se prépare activement à Libreville mais aussi à Franceville (chef-lieu de la province du Haut-Ogooué). Cette ville accueillera les festivités du grand départ de l’épreuve la plus importante du continent africain, selon les organisateurs, elle est la seule classée en 1ère catégorie auprès de l’Union Cycliste Internationale.

Un communiqué de presse parvenu à la rédaction d’Info241 nous informe que la course cycliste a été déplacée exceptionnellement du 27 février au 5 mars, en raison de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations au Gabon à ses dates habituelles de janvier. Selon les organisateurs : "La Tropicale n’a pas manqué de susciter de le même intérêt sportif auprès des équipes professionnelles internationales et des coureurs les plus aguerris des courses mondiales comme le Tour de France. Comme à leur habitude, les organisateurs ont su allier les nouveautés à la tradition pour offrir toutes les conditions à une épreuve de grand standing."

On peut noter la fidélité de Thomas Voeckler à ce rendez-vous tropical qui n’enregistre jamais une victoire d’un cycliste gabonais. Pour la 4e fois de sa carrière, le grand champion français sera présent sur les routes du Gabon. Il aurait pu privilégier un programme plus européen à cette période avancée de sa saison cycliste, mais il a choisi de faire l’impasse sur Paris-Nice au profit de la Tropicale.

Selon le communiqué de presse du comité d’organisation, ’’c’est une preuve importante de son attachement à l’épreuve gabonaise qui va lui servir de lancement pour sa dernière saison professionnelle qui s’achèvera à la fin du mois de juillet à l’arrivée du prochain Tour de France. Thomas Voeckler retrouvera l’arrivée d’Akiéni lors de la 1ère étape le 27 février prochain, là où il avait déjà gagné en 2012. Tout en précisant que le e 27 février prochain, le cap des 1.000 engagements sur la Tropicale depuis sa création en 2006 sera dépassé. Cette année, il devrait y avoir près de 45 coureurs selon les premiers pointages, à découvrir pour la première fois la Tropicale.’’

Il y aura également deux nouvelles équipes professionnelles. Les organisateurs se font un principe de sélectionner chaque année des équipes en provenance de pays différents et parfois lointains. Après une équipe brésilienne en 2016 quelques semaines avant les Jeux Olympiques de Rio, ce seront les Japonais de Interpro Cycling Academy et les Biélorusses de Minsk Cycling Club, qui seront du voyage pour la première fois au Gabon cette année.

Les cyclistes sénégalais font leur retour. Après 8 années d’absence les Lions de la Teranga reviennent sur les routes du Gabon. Les coureurs sénégalais ont apporté la preuve ces derniers temps que leur progression méritait d’être mise en valeur sur la Tropicale face aux meilleures nations africaines et aux équipes professionnelles.

La Tropicale Amissa Bongo accueillera cette année trois nouvelles nationalités de coureurs qui n’avaient jamais fréquenté jusque-là les routes gabonaises : japonaise, ukrainienne et colombienne. Cela portera à 53, le nombre de nationalités représentées depuis la création de l’épreuve. Ils seront cinq coureurs au départ de la 12e édition à avoir participé au Tour de France la plus grande course cycliste mondiale, cumulant à eux tous 26 participations : Voeckler (14), Gène (6), Vorganov (3), Pichot (2), Naulleau (1).

Pendant que le Gabon n’a aucune culture cycliste et brille par l’absence notoire d’une équipe compétitive dans le cyclisme, au lieu de former des jeunes dans ce domaine, chaque année une course purement médiatique est organisée. Il faut noter que les cyclistes gabonais sont accrédités des prestations piteuses voire honteuses. Drôle de priorité des instances dirigeantes du sport gabonais.


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile