Vie des partis

Son président jeté en prison pour corruption, le parti RV change de leader !

Son président jeté en prison pour corruption, le parti RV change de leader !
Son président jeté en prison pour corruption, le parti RV change de leader ! © 2020 D.R./Info241

Tony Ondo Mba, l’ancien ministre gabonais de l’Energie et des Mines continue de payer le lourd prix de son incarcération à la prison centrale de Libreville. A la tête d’un des partis satellite soutenant Ali Bongo, le Rassemblement pour la restauration des valeurs (RV) l’a évincé dimanche après-midi, de la présidence de ce parti créé il y a 3 ans. Désormais, les destinées du parti bleu seront entre les mains d’Arsène Edouard Nkoghe, lui aussi ancien ministre évincé du gouvernement Nkoghe Bekale et député du 2e siège du 5e arrondissement de Libreville (Estuaire).

Lire aussi >>> RV, le parti écran à la réussite électorale signée Laccruche Alihanga

Le RV a tourné inexorablement ce dimanche la page de l’un de ses fondateurs Tony Ondo Mba. L’ex parti écran de l’Association des jeunes émergents volontaires (AJEV) de l’ancien directeur de cabinet d’Ali Bongo, Brice Laccruche Alihanga, continue sa mu après l’incarcération de ses mentors. Cette fois, c’est au tour de l’ancien député de Bitam (Woleu-Ntem) et président du RV de tomber de son piédestal.

Les deux ex-ministres Tony Ondo Mba (gauche) et Arsène Edouard Nkoghe, membres du RV

Tout est parti de la déclaration samedi du vice-président du RV, Wilfried Jimmy Moukoumi, constatant la vacance du poste de président du parti. Selon les statuts du RV, celle-ci aurait dû intervenir bien plus tôt au mois de juin plutôt qu’en septembre. L’article 14 desdits statuts stipulant qu’ «  En cas de vacance de la fonction de président constatée par le bureau politique, il est procédé au plus tard dans les six (6) mois à la convocation du congrès par le vice-président qui assure l’intérim ».

Lire aussi >>> Brice Alihanga, Tony Ondo Mba et Noël Mboumba arrêtés par la police gabonaise

Le président sortant Tony Ondo Mba ayant été jeté en prison le 14 décembre 2019, il n’était plus aux manettes du parti depuis plus de 9 mois ! Après la vacance décrétée samedi, les membres de ce parti ont été convoqués le lendemain, pour élire leur nouveau patron. Sans surprise, les membres statuaires ont choisi au cours de ce congrès extraordinaire improvisé de ce dimanche, le très en vue honorable Arsène Edouard Nkoghe, jusque-là coordinateur de l’Estuaire du parti.

Depuis hier donc, c’est désormais à cet ancien ministre délégué des Sports, des Loisirs, de la Culture et de l’Artisanat, épargné par l’opération scorpion qui a balayé Tony Ondo Mba, qu’échoie la présidence du parti. Un parti de la majorité présidentielle qui tente de se reprendre après les déboires judiciaires de son ancien responsable, toujours en détention préventive à la prison de Gros-Bouquet pour des accusations de détournement de deniers publics.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article