10:00

Dans la presse

Quand Lybek tacle l’éviction de Justin Ndoudangoye du gouvernement gabonais


Société
  • Quand Lybek tacle l’éviction de Justin Ndoudangoye du gouvernement gabonais © 2019 D.R./Info241
Publié le 9 novembre 2019 à 11h50min

Justin Ndoudangoye n’est plus ministre des Transports et des Travaux publics depuis ce jeudi après-midi. Une éviction que l’ancien « super » ministre et secrétaire général de l’AJEV, a accueilli en se recroquevillant dans les Saintes écritures. Sur sa page Facebook jeudi, le grand complice de Brice Laccruche Fargeon, n’a pas hésité à invoquer le Premier livre des Chroniques de l’Ancien Testament de la Bible pour conjurer ce mauvais sort de sa récente vie politique. Une citation qu’a croqué avec humour Lybek dans la livraison du jour du quotidien l’Union.

Lire aussi >>> Ndoundangoye et Fargeon, grandes victimes de la 5e valse du gouvernement gabonais

L’ancien Transports et des Travaux publics aurait-il des choses à se reprocher pour invoquer le Seigneur comme rempart après son éviction sans ménagement du gouvernement ? C’est la question que mâche avec humour l’Union de ce samedi, par le biais de son caricaturiste attitré Lybek. Alors qu’il avait pourtant le vent en poupe avec la mise sur pied, bien encore dans les cartons, de la nouvelle société de transports publics Trans’Urb annoncée depuis août dernier, Justin Ndoudangoye a été purement limogé le 7 novembre.

Le message post-éviction de Justin Ndoudangoye

Comme pour conjurer cette mauvaise nouvelle pour son avenir, l’ancien ministre Ajevien a invoqué les Saintes écritures « ... L’Eternel protégeait David partout où il allait ». Comme pour dire qu’il était le David que Dieu protégerait partout y irait contre ses ennemis qui l’ont évincé du gouvernement. Ce à quoi Lybek répond avec détour dans sa caricature « Hum... Ce que je sais, c’est que tu n’es pas David ». Avant de rajouter finement « Ceux qui aiment réciter la Bible n’ont pas la conscience tranquille ».

Lire aussi >>> Les Ajeviens Tanasa et Allogho Akoue, eux aussi limogés de leurs juteuses fonctions !

Le clin d’œil de Lybek de ce samedi

Justin Ndoudangoye aurait-il la conscience tranquille après son éviction du juteux portefeuille ministère des Transports arraché à Arnaud Engandji le 4 octobre dernier ? Son court passage d’un mois à ce ministère lui aurait déjà donné des motifs d’inquiétude et de représailles de ses amis du gouvernement ? Autant de question que seul l’intéresser pourrait répondre cette fois sans se cacher derrière la Bible. Et puisqu’il exempt de tout reproche pourquoi Ali Bongo ne l’a pas rappelé à son service dans un autre poste honorifique ? That is the question !


Laissez un commentaire
© 2013-2019 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile