Gestion gouvernementale

Coronavirus : le rapatriement des Gabonais bloqués à l’étranger coûterait 768,2 millions

Coronavirus : le rapatriement des Gabonais bloqués à l’étranger coûterait 768,2 millions
Le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale, hier à Libreville devant les députés © 2020 D.R./Info241

Le gouvernement gabonais continue de tâtonner dans la gestion de la crise sanitaire qui a clairement démontré son incapacité à agir bien et vite. Cela a été le cas pour la distribution des kits alimentaires, ça l’est encore plus pour la question des Gabonais bloqués à l’étranger en raison de la pandémie de coronavirus. Après avoir promis une aide financière, le gouvernement songe désormais uniquement qu’au rapatriement de ses ressortissants qui coûterait 768,2 millions sur l’enveloppe de 967,6 millions initialement annoncée.

Lire aussi >>> Covid-19 : le Gabon sursoit le retour de ses ressortissants bloqués à l’étranger

L’on en sait un peu plus sur les intentions du gouvernement, un mois après avoir promis de venir en aide aux Gabonais bloqués à travers le monde en raison de la pandémie de coronavirus dans le monde. lors de son audition-bilan jeudi, sur sa gestion de la crise sanitaire due au Covid-19, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale a clairement laissé entendre que la stratégie du gouvernement avait à nouveau changé sur la question des Gabonais bloqués à l’étranger.

Une vue des parlementaires présents hier au siège provisoire de l’Assemblée nationale gabonaise

Après avoir promis une aide financière, le gouvernement songerait donc uniquement qu’au rapatriement de nos compatriotes, plus économique visiblement pour les caisses de l’Etat. « Selon les estimations actuelles, une opération de rapatriement de nos compatriotes coûterait 768.270.111 FCFA pour 954 personnes contre 967.690.560 FCFA pour 522 personnes dont l’octroi d’une aide initialement prévu », a laissé entendre le Premier ministre hier devant les députés.

Lire aussi >>>Coronavirus : le Gabon dément avoir voulu rapatrier ses ressortissants du Togo

Un mois après avoir annoncé ce montant d’aide, le chef du gouvernement a révélé hier que « le Gouvernement envisage l’option du rapatriement ». Une option toujours à l’étude au gouvernement alors que plusieurs vidéos de Gabonais bloqués inondent la toile et montrent les conditions épouvantables dans lesquelles ils sont contraints de vivre devant l’indécision des autorités et leur incapacité à agir vite et efficacement.

Une inaction qui semble donc se poursuivre au grand dam des concernés. A ce jour, aucun programme de rapatriement n’a officiellement été communiqué depuis un mois. Julien Nkoghe Bekale a laconiquement indiqué hier que « le ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères y travaille ». Voilà qui devrait plaire aux intéressés.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article