09:35

Laboratoire

Le géant chinois Huawei lance un centre d’innovation technologique en Afrique du Sud


Technologie
  • Le docteur Siyabonga Cwele, Tian Xuejun et Li Peng font partie des hôtes à avoir eu le privilège de visiter le premier centre de l’innovation et expériences de Huawei en Afrique, à Johannesburg , le 19 juillet 2016. © 2016 D.R./Info241
Publié le 22 juillet 2016 à 06h22min

Le constructeur chinois Huawei a inauguré mardi à Sandton, à Johannesburg son premier centre d’innovation technologie sur le continent noir. Le géant chinois ayant investi 5 millions de dollars pour cette nouvelle structure, dotée des dernières technologies de pointe, dont les communications sans fils 5G/4.5G, la vidéo VR et 4K, la solution des maisons intelligentes, des villes sécurisées, services en nuage, data center et appareils portables.

Un lieu qui servira également de laboratoire ouvert pour les institutions éducatives sud-africaines, dont l’Université de Johannesburg et l’Université de technologie de Tshwane.

« En tant que l’un des leaders de l’industrie, nous sommes impatients de pouvoir fournir un environnement de communications aux plus grands, et montrer le potentiel de nos services. Et de pouvoir profiter d’opportunités pour partager les idées des petites et moyennes entreprises (PME), dans les domaines notamment des jeux, de la vidéo et du développement des APP, où ils pourront tester et améliorer leurs solutions et gagner une notoriété auprès de divers partenaires », a expliqué Li Peng, président de Huawei Afrique de l’Est et Sud.

En plus de l’exposition des produits et des futurs programmes, ce centre d’innovation sera également une plate-forme de l’incubation pour les prochaines entreprises TIC. Selon le contrat de coopérations signé mardi avec le DTPS (ministère des télécommunications et services postaux) sud-africain, la firme chinoise travaillera étroitement avec le DTPS pour tenir son engagement de former 1 000 talents TIC d’ici 2021.

Pour le ministre du DTPS, le Dr Siyabonga Cwele, le ministère est très heureux d’incorporer la plate-forme créée par Huawei. « Le contrat de coopération signé par les deux parties annonce le début d’un événement important dans l’industrie, et c’est grâce au partenariat entre le secteur public et privé que nous pourrons faire de l’Afrique du Sud un pays mieux connecté. »

L’ambassadeur de Chine en Afrique du Sud, Tian Xuejun a lui apprécié le travail de Huawei en soulignant : « Les graines semées lors du Forum de coopération sino-africain (FOCAC) vont porter leurs fruits. Le TIC est sans doute un outil d’impulsion pour toutes les économies émergentes. Le gouvernement chinois encourage pleinement les compagnies chinoises d’excellence comme Huawei a collaborer avec l’Afrique du Sud pour un résultat gagnant-gagnant. »

Huawei projette d’ouvrir dix autres sites d’innovation à travers le monde, en plus des six centres déjà mis service à Shenzhen (Chine), Londres (Grande-Bretagne), Dusseldorf (Allemagne), Moscou (Russie), Warsaw (Pologne) et à Sao Paulo (Brésil).

Avec le Quotidien du Peuple


Laissez un commentaire
© 2013-2017 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile