Riposte

Le Gabon lance officiellement sa police Covid-19 pour faire respecter les mesures barrières

Le Gabon lance officiellement sa police Covid-19 pour faire respecter les mesures barrières
Le Gabon lance officiellement sa police Covid-19 pour faire respecter les mesures barrières © 2020 D.R./Info241

Annoncées depuis le 16 octobre puis promises encore jeudi dernier par le ministre de la Santé, les brigades mixtes Covid-19 qui veilleront au respect des mesures barrières seront lancées ce lundi. C’est ce qu’affirme un communiqué du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (Copil Coronavirus) parvenu ce lundi à la rédaction d’info241. Ce déploiement s’accompagne d’une vaste campagne de dépistage gratuit contre la Covid-19 dans le Grand Libreville.

Binto Media

Lire aussi >>> Dénonçant un relâchement, Obiang Ndong annonce le déploiement de brigades Covid-19

Le gouvernement gabonais joint enfin l’acte à la parole. Promises depuis le mois dernier, lors de l’allègement de certaines mesures de confinement imposé depuis mars dernier, les brigades Covid-19 peinaient à être mises en place. C’est désormais chose faite ce lundi, annonce le Copil dans un communiqué.

« Les activités des brigades mixtes COVID-19 dont la mission est de veiller au respect des mesures barrières et des protocoles sanitaires dans les secteurs d’activité à risque, débuteront ce même lundi 23 novembre 2020 », souligne le Copil. Cette police des mesures barrières et de leur respect sera pluridisciplinaire.

Ces brigades Covid-19 seront « composées d’agents du Copil Coronavirus, des ministères de la Santé, de la Défense nationale, de l’Intérieur, du Commerce et des Transports ». Elles contrôleront "les restaurants, les commerces, les transports (gares, ports, aéroports, agences de voyage), les salles de sport, les salles de jeux et les lieux de culte du Grand Libreville", relève le communiqué.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article