Etudiants

Formation : le top 20 des universités-usines à milliardaires !

Formation : le top 20 des universités-usines à milliardaires !
Formation : le top 20 des universités-usines à milliardaires ! © 2014 D.R./Info241

Pour devenir milliardaire, mieux vaut bien choisir son université. La BBC a publié récemment le palmarès des 20 universités du monde qui forment le plus de milliardaires. Verdict : pour devenir riche, mieux vaut étudier dans une grande fac américaine. La carte de la réussite au milliard inclus également l’Inde, la Russie, l’Angleterre et la Suisse.

Quelle université forme le plus de milliardaires ? Chaque année, la BBC sort un classement surprenant basé sur le nombre de milliardaires sortis de chaque université. Ce classement, qui liste 20 universités, reflète par la même occasion l’influence de certains pays, et l’émergence d’autres. Cette année par exemple, l’Inde se classe 9e avec son université de Mubai, preuve - s’il le fallait - que les milliardaires ne sont plus l’apanage des pays occidentaux.

Les 8 premières facs « à milliardaires » sont, sans surprise, américaines. Ainsi, l’Université de Pennsylvanie enregistre le plus grand nombre d’anciens élèves possédant une fortune à 9 zéros, suivie par Harvard et Yale. Les universités américaines prestigieuses glanent seize places du classement sur vingt ! Et le cercle est vertueux, car plus de la moitié des milliardaires ont des projets philanthropiques, notamment... dans l’éducation. Les écoles comme Harvard reçoivent ainsi des millions en donations de la part d’anciens élèves. Conclusion : mieux vaut s’expatrier aux Etats-Unis si votre objectif est de gagner toujours plus d’argent. La France n’a en effet pas fait son entrée au classement, dans lequel seul l’Angleterre, la Russie, l’Inde et l’Allemagne ont l’honneur de figurer.

Etudier plus pour gagner plus

Pour devenir milliardaire, il est bon d’avoir fait des études longues dans une université prestigieuse. « L’éducation a toujours été contradictoire, c’est la façon dont certaine personne tracent leur chemin, mais aussi celle dont sont consolidés les privilèges », confirme Frank Furedi, professeur de sociologie. Parmi les 2300 milliardaires de l’étude, un quart ont fait des études supérieures, et plus d’1 sur 10 possède un doctorat. Ce qui laisse songeur, car les trois quart n’ont donc pas fait d’études supérieures...

Par ailleurs, les meilleures universités d’Europe ne sont pas forcément les plus « productrices » de milliardaires, puisque ni Oxford ni Cambridge n’ont leur place au palmarès.

Cette enquête révèle aussi certains modes de vie. Ces « richissimes » sont en fait très regroupés, puisque plus de 40% d’entre eux , lorsqu’ils vivent en Europe, se concentrent dans 10 villes. Les milliardaires seraient majoritairement installés à New York, mais aussi à Moscou ou Londres. Et ils travaillent notamment dans la finance, l’investissement ou les banques.

Autre révélation plutôt paradoxale de cette étude : le Nigéria est en même temps le pays d’Afrique où le plus d’enfants n’ont pas accès à l’éducation, et celui où se trouvent le plus de milliardaires.

Voici le classement BBC de 2014 :
1. University of Pennsylvania (Etats-Unis)
2. Harvard University (Etats-Unis)
3. Yale University (Etats-Unis)
4. University of Southern California (Etats-Unis)
5. Princeton University (Etats-Unis)
6. Cornell University (Etats-Unis)
7. Stanford University (Etats-Unis)
8. University of California, Berkeley (Etats-Unis)
9. Université de Mumbai (Inde)
10. London School of Economics (Angleterre)
11. Université d’État de Moscou (Russie)
12. Université du Texas à Austin (Etats-Unis)
13. Dartmouth College (Etats-Unis)
14. Université du Michigan (Etats-Unis)
15. New York University (Etats-Unis)
16. Université Duke (Etats-Unis)
17. Université Columbia (Etats-Unis)
18. Université Brown (Etats-Unis)
19. Massachusetts Institute of Technology (Etats-Unis)
20. ETH Zurich (Suisse)

Avec BBC et L’express


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article