Opération Scorpion

Des coffres-forts de plusieurs milliards enfuis au domicile de Brice Laccruche Alihanga

Des coffres-forts de plusieurs milliards enfuis au domicile de Brice Laccruche Alihanga
Des coffres-forts de plusieurs milliards enfuis au domicile de Brice Laccruche Alihanga © 2019 D.R./Info241
qrcode:http://info241.com/des-coffres-forts-de-plusieurs-milliards-enfuis-au-domicile-de,4787
Flashez le qr-code ci-dessus pour partager l'article à vos proches.

L'URL de partage de cet article est http://info241.com/4787

En garde à vue depuis son éviction du gouvernement le 2 décembre, les enquêteurs gabonais ne s’attendaient certainement pas faire à une telle découverte, digne d’un film de gangsters hollywoodien. Perquisitionnant l’un des nombreux domiciles Libreviilois de l’ancien directeur de cabinet présidentiel, Brice Laccruche Alihanga Fargeon, la police a découvert plusieurs coffres-forts enfuis sous la villa cossue. Une découverte qui montre l’étendue de l’organisation mafieuse à la tête de laquelle se trouvait l’ancien « messager intime » d’Ali Bongo qui thésaurisait de fortes sommes d’argent, loin de tout contrôle bancaire des autorités.

L’ancienne coqueluche du pouvoir gabonais en avait décidément dans le pantalon et ne manquait pas d’imagination pour enfuir l’argent dérobé au contribuable. Alors l’opération scorpion s’est refermée sur l’ancien homme fort du palais présidentiel, une découverte des plus insolites a été faite ce jeudi par les gendarmes de la Direction générale des recherches (DGR). La descente faite cet après-midi au domicile secondaire de Brice Laccruche Alihanga a laissé sans voix les enquêteurs.

Les agents déterrant deux des trois coffres-forts retrouvés chez Fargeon

Sous la battisse de cette villa secondaire du patron de l’AJEV, les enquêteurs ont découvert pas moins de trois coffres-forts enterrés dans deux chambres. Ceux-ci étaient enfuis à environ 40 cm sous le carrelage du domicile de Brice Laccruche Alihanga Fargeon. Il aura fallu aux gendarmes de la DGR plusieurs minutes et de nombreux outils professionnels pour ôter le carrelage pour y découvrir le trésor de guerre du président de l’association pro-Ali Bongo. Selon plusieurs sources, chaque coffre-fort devrait contenir environ un milliard de francs.

Seul bémol à cette découverte, la descente policière censée être confidentielle a été filmée et retransmise en direct sur un média proche du palais présidentiel. Ce qui laisse clairement présager une main-noire derrière cette orchestration médiatique. En plus d’enfreindre les règles de procédures judiciaires. Une découverte qui montre l’étendue de la corruption qui gangrène l’administration Bongo qui brille par son laxisme à mettre hors d’état de nuire ces nombreux gangsters en col blanc choisis avec soin par Ali Bongo pour conduire sa « vision » pour le Gabon.


Commenter l'article