12:39

Infrastructures

Au Sénégal, Ali Bongo promet l’inauguration d’un nouvel aéroport à Libreville d’ici 2020 !


Economie
  • Au Sénégal, Ali Bongo promet l’inauguration d’un nouvel aéroport à Libreville d’ici 2020 ! © 2017 D.R./Info241
Publié le 8 décembre 2017 à 14h25min

Ali Bongo participait hier aux cotés des présidents de Gambie et de Guinée-Bissau à l’inauguration par le président Sénégalais Macky Sall de l’imposant aéroport international Blaise Diagne (AIBD). Ce nouvel aérogare qui fait près de 3 fois l’actuel aéroport de Libreville, a fini par inspirer un Ali Bongo admiratif qui, interrogé par la télévision nationale sénégalaise, a promis un nouvel aéroport aux Gabonais dans les 3 ans à avenir soit d’ici 2020.

L’inauguration de l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) à 47 km de Dakar a t-il fait renaître le projet abandonné jusque-là, du nouvel aéroport de Libreville ? Annoncé par un appel d’offres du gouvernement gabonais depuis 2006, sous Omar Bongo, les travaux n’ont finalement jamais débuté depuis cette date. Il faut croire que l’inauguration jeudi au Sénégal, si l’on en croit l’interview accordée par Ali Bongo à nos confrères de la RTS 1, a fini par refaire germer ce projet qui a déjà plus de 10 ans de retard !

Ali Bongo a déclaré à nos confrères « Nous sommes, tous les pays africains, engagés dans la voie du développement. Nous mêmes, nous allons inch’Allah d’ici trois ans, inaugurer aussi notre nouvel aéroport », évoquant ainsi le projet du nouvel aéroport de Libreville. Et d’ajouter « C’est formidable de voir ainsi des projets qui aboutissent ». Voilà donc une annonce publique qui a diversement été accueillie les détracteurs de la politique d’Ali Bongo.

Un extrait de l’interview diffusée hier au journal télévisé de 20h de RTS 1

Il faut dire que le l’AIBD construit sur 42 km2 est à pâlir d’envie tant il est loin des 16 km2 de l’actuel aéroport de Libreville soit 2,6 fois plus grand en superficie et en capacité d’accueil des voyageurs. D’abord estimé à 200 milliards de francs CFA, le budget de ce nouvel aéroport aura finalement coûté à l’Etat sénégalais la bagatelle somme de 424 milliards de francs CFA soit plus du double du montant initial.

Coté Gabon, le projet du nouvel aéroport a tout d’abord été avancé pour la première fois par le père d’Ali Bongo, en 2006 pour désengorger l’actuel aéroport de la capitale construit en 1962. Un appel d’offres avait même été lancé en ce temps par le gouvernement dirigé à l’époque par Jean Eyeghe Ndong. Les travaux confiés au français Bouygues devaient débuter en 2009, l’année de la mort d’Omar Bongo.

Depuis l’arrivée d’Ali Bongo au pouvoir après la mort de son père, le dossier a plusieurs fois été lancé et confié cette fois à une entreprise chinoise. Malgré quelques relances officielles, le projet de construction initialement prévu pour le site Malibé 2 à 10 km de la capitale gabonaise avait été abandonné pour Andeme, situé cette fois à 60 kilomètres à l’Est de Libreville.

Avec cette déclaration, les Gabonais ont désormais une nouvelle date de livraison de ce futur aéroport tant attendu. Il faudra juste s’armer d’une patience de 3 ans maximum pour voir enfin cet aéroport.


Laissez un commentaire
© 2013-2018 Binto Media Group |  Mentions légales |  Conditions générales |  Rejoindre la rédaction |  Flux RSS |  Publicité |  Binto Media Group |  Placer votre pub sur le site
Passer à la version mobile