Conseil des ministres

Statut de l’artiste : le Gabon veut améliorer la gestion de son bureau des droits d’auteur

Statut de l’artiste : le Gabon veut améliorer la gestion de son bureau des droits d’auteur
Le ministre gabonais de la Culture et des Arts, Michel Menga M’Essone © 2020 D.R./Info241

Alors que la colère gronde ces derniers jours au Gabon sur le statut de l’artiste, le gouvernement a décidé vendredi de reformer son bureau des droits d’auteur mis en place en 2013 et dont le fonctionnement laisse grandement à désirer. Selon le communiqué final du conseil des ministres virtuel du 2 octobre, le ministre de la Culture et des Arts a fait adopté au conseil un « projet de décret portant réorganisation du Bureau Gabonais du Droit d’Auteur et des Droits Voisins (BUGADA) ».



Lire aussi >>> Méprisés, des artistes gabonais appellent au boycott du festival Gabon 9 provinces

Le cri d’alarme de nombreux artistes autour de la question du statut de l’artiste a-t-il enfin été entendu par les autorités ? Le gouvernement gabonais semble montrer patte planche dans cet épineux dossier où beaucoup y voient un mépris et le désintérêt total des autorités sur leur condition. Une situation de l’artiste encore rendue précaire par la survenue de la pandémie de coronavirus qui a démontré le peu d’entrain des autorités à soutenir le secteur fortement impacté par l’arrêt de leurs prestations.

Selon le compte rendu du conseil des ministres de ce vendredi, le ministre de la Culture et des Arts a présenté à ses pairs un projet de reforme du Bugada, l’institution chargée notamment de réguler et payer les droits d’auteur dans le pays depuis 7 ans. Cette reforme ministérielle se résume à une « réorganisation » du Bugada. « Le présent décret porte sur la redéfinition de la nature juridique, des missions, de l’organisation et du fonctionnement du Bureau Gabonais du Droit d’Auteur et des Droits Voisins (BUGADA), créé par le décret n°00264/PR/MENESTFPRSJS du 16 janvier 2013 », souligne le communiqué.

Le communiqué laconique parvenu à la rédaction d’Info241 indique que « la présente réorganisation vise une rationalisation des effectifs du Conseil d’Administration ainsi que la création d’unités administratives et de commissions statutaires nécessaires à l’amélioration de la gouvernance de cet organe ». Une reforme structurelle pour « améliorer » la gouvernance du Bugada uniquement, peut-on conclure pour l’heure.


Newsletter de Info241.com

Inscrivez-vous maintenant pour recevoir notre newsletter quotidienne


Info241.com s'engage à ne pas vous envoyer de messages non sollicités. Si vous changez d'avis, vous pourrez vous désabonner de cette newsletter à tout moment.

Commenter l'article